Un tronc commun ? D’accord, mais pour quoi faire ?

Lors du Colloque organisé par l'Aped le 10 novembre dernier, Nico Hirtt a analysé le débat sur le tronc commun sous l’angle des contenus....

Suède, Finlande : quand les modèles éducatifs s’embourbent dans le marché scolaire

Petit à petit, depuis vingt ans, l'enseignement suédois a perdu son statut de système éducatif égalitaire : la ségrégation sociale et les inégalités de...

Inscriptions : les « bonnes écoles » trichent

C’est Infor Jeunes Bruxelles et Laeken qui dévoilent une nouvelle fois le pot aux roses : bon nombre des écoles les plus demandées trichent pour contourner le décret inscriptions. Des faits révélateurs qui appellent quelques réflexions.

PISA : France et Belgique, champions de l’inégalité

Le service d’étude de l’Aped livre son analyse des données fournies par l’enquête PISA 2012. Ce travail confirme la situation catastrophique de l’enseignement en Belgique et en France en matière d’équité sociale. Il montre également comment les mécanismes de ségrégation — sociale ou académique — sont responsables de la reproduction de ces inégalités scolaires.

Finlande, Suède : le déclin des modèles ?

Depuis plus de dix ans, le modèle éducatif «scandinave» est vanté de par le monde en raison de sa capacité à concilier un haut niveau de performance moyen dans les test internationaux, avec une faible disparité sociale des résultats : «efficacité et équité» comme on dit aujourd’hui dans le jargon des sciences de l’éducation. Mais à étudier l'évolution sur dix ans, la Suède et la Finlande filent désormais un bien mauvais coton : le développement rapide des marchés scolaires commence en effet à y nuire gravement à l'équité, sans pour autant booster la qualité.

Le système finlandais : excellence et équité

L’intérêt pour la Finlande dans le domaine éducatif est bien sûr alimenté par les excellents résultats de ce pays dans les évaluations internationales et notamment dans la plus célèbre d’entre elles, PISA. Cette excellence, confirmée à chaque nouvelle session, conduit naturellement à chercher les recettes d’un succès aussi constant, particulièrement quand son propre pays ne parvient pas à décoller d’une position à peine médiane, fort décevante eu égard au budget consacré à l’éducation et à la réputation longtemps justifié de meilleure école du monde.

Aped Liège : une soirée sur l’approche par compétences

Le groupe régional de l'Aped poursuivait ce mercredi 28 novembre 2012 le cycle d' (in)formations publiques entamé en mai dernier (le concept : les membres de l'équipe se forment aux thèses de l'Aped... en ouvrant la porte au public sympathisant). Cette fois-ci, c'était le thème de l'approche par compétences qui faisait l'objet de notre attention, avec une intervention de Nico Hirtt. La salle de 80 places était comble. Le public varié : de l'étudiante normalienne à l'inspecteur, en passant par les instit' maternelles, les enseignants du supérieur pédagogique, un ancien échevin de l'instruction publique liégeoise, des enseignants de terrain, parfois venus à plusieurs d'une même école... On se réjouit d'avance des répercussions que pourra avoir cette réflexion critique sur autant de terrains.

La persistance de l’inégalité des chances en Belgique

Est-il possible, en partant de rien et en travaillant dur à l'école, d'arriver aux plus hautes fonctions  ? Cette idée fort répandue s'avère n'être qu'un mythe : les positions sociales des personnes restent fortement liées à celles de leurs parents. Le système scolaire est l’un des maillons de cette reproduction sociale devant laquelle les décideurs politiques, même de « gauche », semblent bien avoir capitulé.

Débat sur le redoublement : une querelle stérile ?

Les études scientifiques sur l’efficacité du redoublement se suivent et ne se ressemblent pas… du moins en apparence. Depuis longtemps, en particulier depuis la...

Articles récents