Ségrégations et inégalités scolaires : comment les combattre ?

Lors des «6 heures pour l'école démocratique» un atelier en particulier a attiré beaucoup de participants : celui consacré aux inégalités et aux ségrégations...

Le Segec refuse toute démocratisation de l’enseignement

En réagissant violemment contre les modestes projets ministériels de régulation des inscriptions d'élèves et contre la timide ébauche de "tronc commun" au premier degré secondaire, le Secrétariat Général de l'Enseignement Catholique (Segec) montre qu'il ne cherche nullement à résoudre le problème criant du déficit d'équité de notre système éducatif, mais uniquement à se vendre au mieux sur le marché de l'enseignement.

Bruxelles: insurmontable problème ou incontournable solution ?

L’enseignement en Belgique est une compétence communautaire. Nous n’y sommes pas favorables pour de nombreuses raisons. Une d’entre elles est que cette communautarisation intervenue...

L’école publique et laïque… chronique d’une mort annoncée ?

Selon l’OCDE, les dépenses annuelles en faveur de l’enseignement de ses Etats membres s’élèvent à mille milliards de dollars. Quatre millions d’enseignants, 80 millions d’élèves et étudiants, 320 000 établissements scolaires (dont 5 000 universités et écoles supérieures de l’Union européenne) sont à présent dans la ligne de mire des marchands. Pour libérer ce marché, il faut que les Etats européens se désengagent de leurs responsabilités dans l’éducation et la formation.

Au Québec, la lutte contre la ségrégation scolaire se renforce

Nos amis du "Mouvement L'école ensemble" lancent leur nouveau site et en profitent pour changer de nom, devenant tout simplement "Ecole Ensemble". Fondé par...

3. Une affectation des élèves aux écoles

- Et que faites-vous de la liberté de choix ? De la liberté des parents ? - Beaucoup de parents veulent pouvoir choisir une école de qualité...

Sans complexe !

Faut oser ! Et ils osent tout, les champions de la droite décomplexée. Petit échantillon… On le sait, les difficultés que connaît l’enseignement public conduisent...

Amandine n’ira pas à l’école de son choix…

Le papa et la maman d'une élève de 6e primaire nous ont écrit afin de nous faire part de leurs inquiétudes et de leur colère par rapport aux modalités d'inscription en secondaire. Un courrier symptomatique, comme nous en recevons régulièrement. Nous le publions ci-dessous, accompagné de la réponse que nous leur avons fait parvenir. L'occasion de rappeler les positions de l'Aped en la matière.

Insuffisances et effets pervers des tentatives de régulation des inscriptions

Il faut reconnaître à Marie Arena le mérite d’avoir été la ministre francophone qui, la première, a clairement mis le doigt sur le mal...

CO2, embouteillages et libéralisme scolaire

Hier, vers 16h30, je roulais sur le ring de Nivelles où, comme toujours à cette heure-là, se forment quelques bouchons à l'approche de ronds-points...

Les plus lus...

Articles récents