Home Thèmes Classement géographique

Classement géographique

Supérieur : les étudiants flamands et francophones ont manifesté simultanément

  Le jeudi 25 mars, la Fédération des étudiants francophones (FEF) et la Vlaamse Vereniging van Studenten (VVS) organisaient des manifestations dans huit villes belges....

Socialisme entrepreneurial

Sarko ou Ségo? La droite bien à droite ou la gauche de droite? Quelle que soit l'issue du vote, les enseignants français ont du...

Les damnés de la Terre

Douze longues nuits illuminées de feu, tâchées de sang. Pendant ce temps-là, sans doute paralysés par la trouille, les tâcherons du concept, toujours prêts à voler au secours de ceux qui les paient, rattachaient leurs godasses en tremblant ; effrayés, incapables de fourbir ne serait-ce qu'un embryon de réflexion, les journalistes vedettes comptaient et recomptaient le nombre de voitures brûlées en s'emmêlant les doigts dans leurs calculettes ; tous les amis des grandes causes humanitaires, d'autant plus proches de la misère humaine qu'elle se trouve très loin d'eux, se retrouvaient bec cloué. Tous les m'as-tu-vu, beaux parleurs et bavards s'étaient mis en vacances universitaires. La grande peur des classes dirigeantes et de leurs valets, les prétendues élites intellectuelles... Il aura fallu plus de douze longues nuits pour qu'enfin un homme se lève et ait le courage d'appeler un chat un chat. Aussi bien eu égard aux mesures à caractère politique qu'aux mesures à coloration sociale qu'il annonce, sans aucun doute à son insu, Dominique de Villepin proclame la vérité, -nommément celle-ci , hégélienne, que « L'esclave est la vérité du maître. » En effet, quoi qu'on en pense, le discours tenu par le Premier ministre Dominique de Villepin lundi 7 novembre aura décisivement contribué à objectiver ce grand charivari en conférant une vraie dignité au cri qui secoue la France ces derniers jours, celui d'un événement politique considérable.

Pétition urgente du Réseau Education sans Frontières

Le 30 juin 2006, le sursis accordé, en France, aux élèves sans papiers et à leurs parents tombera. Des milliers d’enfants, de jeunes et...

Généraliser les épreuves externes du CESS : une bonne ou une mauvaise idée ?

Instaurer à terme une série d’épreuves externes certificatives en 6e secondaire, comme le prévoit la DPC, est-ce une bonne idée dans le cadre du système belge ? De nombreuses questions se posent à ce propos, en raison du flou sur les motivations réelles à l’origine de l’instauration de tels examens, des modalités prévues actuellement, et, bien sûr, du contexte d’un système belge d’enseignement dont de multiples éléments d’organisation font déjà débat.

Aux urnes citoyens

Jean-Pierre Charles répond à l'article de François Dubet dans Le Monde du 23.01.07, intitulé "pour en finir avec l'élitisme scolaire".

L’enseignement européen sous la coupe des marchés

Le 13 novembre 2010, l'Aped organisait à l'Université Libre de Bruxelles un colloque international sur le thème "L'enseignement européen sous la coupe des marchés". Ce fut notre contribution critique à la présidence belge de l'Union européenne. Nous publions aujourd'hui les actes de ce colloque.

Pour une réforme démocratique de l’école

En France, la démocratisation de l'enseignement est en panne. La carte scolaire, qui n'avait déjà pas été pensée comme outil de mixité sociale, est de plus en plus vidée de sa substance. La compétition entre écoles grandit, creusant le fossé de la ségrégation sociale. Cinquante chercheurs de renom lancent aujourd'hui un appel et un site internet. Leur programme: l'école commune...

Pénurie de profs

La pénurie d’enseignants pose toujours de sérieuses difficultés en Communauté Française de Belgique. Si, dans le fondamental, la situation ne semble pas trop alarmante,...

Le marché de Bologne

La constitution d'un « espace européen d'enseignement supérieur » est inévitable, si on veut favoriser la « mobilité et l'employabilité du citoyen européen dans tout le continent ». C'est dans cet esprit que 31 ministres européens de l'enseignement, réunis à Bologne le 19 juin 1999, ont signé une déclaration commune. La mobilité rend nécessaire « l'unification et la comparabilité » de l'enseignement supérieur. Par ailleurs, on désire promouvoir le « contrôle de qualité » et « la dimension européenne de l'enseignement supérieur ». Voilà pour la version officielle...

Les plus lus...

Articles récents