En 2014 : résister et reconquérir !

La démocratisation de la société et de l'enseignement vous est chère ? La lecture de l'actualité vous inspire sans doute une certaine morosité, pour...

Les combats de l’Aped

Ce samedi 18 novembre, près de 200 personnes ont participé aux "Six heures pour l'école démocratique" organisées à Bruxelles par l'Aped. A cette occasion,...

Vers un Contrat stratégique qui augmentera encore les inégalités scolaires ?

Ayant pris connaissance de la Déclaration commune en vue d'un « Contrat stratégique pour l'Education », l'Appel pour une école démocratique (Aped) se réjouit de constater que l'extrême disparité de niveaux,entre élèves et entre établissements soit enfin reconnue comme le problème majeur de l'enseignement en Communauté française (que viennent d'ailleurs de rappeler les résultats de l'enquête PISA-2). Si l'on peut regretter que la dimension sociale de cette ségrégation soit absente du constat, nous en reconnaissons néanmoins le caractère globalement lucide et courageux.

Appel au débat en vue d’une refondation de l’École

Ce vendredi 31 janvier 2014, l'Aped s'associe à une trentaine d'autres organisations, à des personnalités du monde académique et aux principaux syndicats enseignants afin d'appeler à un débat en vue d'une refondation de l'Ecole. Les revendications de ce collectif rejoignent en effet très largement les propositions de réforme de notre association. Voici le texte de cet appel.

Communiqué de presse : l’école démocratique s’éloigne encore un peu

Communiqué de presse de l'Aped, après lecture de la Déclaration de politique communautaire de la nouvelle majorité PS-MR-Ecolo L’Appel pour une école démocratique  (Aped) a...

Espagne : « Qualité », « équité », « responsabilité »…

Les données nullement encourageantes sur la qualité et les résultats du système éducatif espagnol, fournies par les récents rapports comme ceux de "Pisa 2003" et "l'Espagne dans l'Europe des 25" vont obligatoirement avoir une incidence sur le débat autour des nouvelles propositions du Ministère de l'Education. D'une part, elles contredisent le discours optimiste qui apparaît dès l'introduction du document ministériel, lorsqu'il prétend se situer dans la continuité des supposés succès des précédentes réformes, et limite sa propre portée, à des retouches mineures de la "populaire" LOCE, à la récupération de quelques références idéologiques de l'ancienne LOGSE et à l'inévitable adaptation que, soi disant, exigent les permanents changements économiques et sociaux. D'autre part, l'évocation des objectifs fixés par l' Union Européenne pour 2010 qui, était en principe, une simple justification à la nouvelle initiative de réforme, peut alors jouer un rôle plus déterminant dans la dernière articulation des propositions. Si l'on doit reconnaître que les résultats n'étaient pas aussi bons qu'on le prétendait, s'il en résulte que les écarts avec les pays leader au lieu de se réduire augmentaient, il paraît évident, qu'au delà du "libre" débat national, les mesures finalement adoptées prennent plus en compte les conseils des institutions internationales qui, en définitive, fixent les véritables orientations. On ne doit cependant pas se faire trop d'illusions, ni sur le caractère de cette intervention et ce contrôle externe, ni sur le sens que peuvent prendre les pressions afin d'obtenir un certain consensus entre gouvernement et opposition quant aux lignes fondamentales de l'action à mener.

Soutien à la grève générale

L’Aped soutient sans réserve le mouvement social qui aboutit à la grève générale de ce lundi 15 décembre. Même si nous ne sommes nullement un syndicat, nous nous sentons pleinement concernés par la situation et ceci pour deux raisons.

Quand l’école confinée plaide pour l’école ouverte…

La fermeture prolongée des écoles suscite beaucoup d’inquiétudes et de commentaires. Certains demandent : « Pourra-t-on organiser les examens ? », « Les élèves seront-ils prêts ? ». ...

Radios et télé : un autre traitement pour l’éducation !

Nous sommes plusieurs associations - dont l'Aped, CGé, la Ligue de l'Enseignement et de l'Education Permanente , la Ligue des Familles et le Grain, atelier de pédagogie sociale - à revendiquer un traitement plus substantiel et plus régulier des questions éducatives par les radios et télévisions de service public. Nous vous invitons en tant qu'individu ou institution à nous rejoindre autour du texte revendicatif commun et à signer la pétition en ligne.

En 2015, nous poursuivons le combat

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. », disait Bertolt Brecht. A l’Aped, nous avons choisi de combattre !

Les plus lus...

Articles récents