PISA : France et Belgique, champions de l’inégalité

Le service d’étude de l’Aped livre son analyse des données fournies par l’enquête PISA 2012. Ce travail confirme la situation catastrophique de l’enseignement en Belgique et en France en matière d’équité sociale. Il montre également comment les mécanismes de ségrégation — sociale ou académique — sont responsables de la reproduction de ces inégalités scolaires.

France : à quand le changement pour les enseignants désobéisseurs ?

Dans les colonnes de notre trimestriel l'Ecole démocratique, comme sur ce site, nous avons souvent fait écho au combat des enseignants-désobéisseurs, qui résistaient notamment...

The Interconnections between Neo-liberalism and English

There is no doubt that the invasion of Iraq in 2003 represented a watershed in people's perceptions of the new world order. It was a chill confirmation that the Bush administration was serious about their strategy for a global American empire. The conservative think-tank, the Project for a New American Century, had indicated in 2000 what their aims were: to be the world's ‘ sole superpower', to enact a ‘leadership' unilateralist strategy to overcome ‘world disorder', to use war to transform key regions, to deter potential rivals, and preserve US global pre-eminence . The bombing of Baghdad turned this imperialist rhetoric into imperialist fact.

Comment la Commission européenne a imposé son agenda néolibéral à l’école

La politique éducative européenne actuelle obéit au nouveau paradigme de l’école néolibérale. Ce modèle n’est pas strictement européen, il est mondial, porté par les grandes organisations économiques et financières internationales, relayé par les États nationaux. Si l’Europe innove peu en la matière, elle agit comme un levier puissant qu’utilisent des gouvernements nationaux pour imposer des solutions que les peuples refusent ou pourraient refuser s’ils les connaissaient mieux. L’Europe se construit selon la norme suprême de l’économie de marché intégralement concurrentielle. La politique éducative, quant à elle, est ordonnée à ce que l’on pourrait appeler la norme de l’employabilité, soit la subordination à la logique marchande du travail. En ce sens, la politique scolaire d’inspiration européenne conduit à une normalisation utilitariste des pratiques pédagogiques et des contenus scolaires et à une soumission à la logique centrale de nos économies et de nos sociétés qui est celle de l’accumulation du capital. C’est en ce sens que l’on peut parler de nouvelle école capitaliste à l’échelle européenne.

L’évaluationnite, le malheur de l’école.

Dès que l'on se permet aujourd'hui d'émettre la moindre réserve sur le développement de l'évaluation à l'école, on surprend les auditoires, on passe pour un fossile, on choque même certains spécialistes qui, prenant des airs effarouchés, assimilent cette attitude à un refus de mesurer l'effet d'une politique ou le rendement des moyens affectés. Il est vrai que le développement de certaines formes modernes d'évaluation à l'école est issu de la culture de l'entreprise et de la technocratie, et que, dans cet esprit, tout investissement doit être évalué. L'idée a séduit d'abord ceux qui, chez les décideurs, considèrent que l'école coûte cher et qu'elle est tenue à une obligation de résultats, et ceux qui, dans les corps d'inspection notamment, se piquent au jeu du technicisme pensant que c'est une voie pour redorer le blason d'une profession contestée. Comme tout concept d'origine économique, l'évaluation porte l'apparence d'une logique implacable et donc indiscutable. De là à en faire une exigence morale, il n'y a qu'un pas franchi avec aisance par les milieux influencés par le MEDEF, mais aussi par d'autres !

L’école de l’égalité reste à faire !

Les élections du printemps dernier ont donné un coup d’arrêt à la politique d’agression et de casse systématique de l’Ecole mise en œuvre sous les gouvernements de Sarkozy. Et la promesse de « refondation de notre école » du nouveau gouvernement, appuyée par celle du rétablissement d’une partie importante des emplois supprimés, est aujourd’hui vécue comme une véritable bouffée d’oxygène par tous ceux qui sont attachés à l’école publique.

Belgique – Finlande : le coût exorbitant du libéralisme scolaire

Le présent article se propose de comparer quelques caractéristiques du système d'enseignement belge avec celui de la Finlande, en nous concentrant sur les pratiques de régulation plus ou moins libérales dans ces deux systèmes éducatifs : affectation des élèves aux écoles, importance de l'enseignement privé, modes d'évaluation, etc.

Mobilisation étudiante dans toute la Grèce

Plus de 167 facultés (universités et hautes-écoles) sont occupées par les étudiants dans toute la Grèce. Jour après jour, le nombre d'Assemblées Générales qui décident l'arrêt de toute activité académique augmente. La vague contestatrice avale des universités entières et cela à quelques jours du début de la session des examens.

Résolution européenne sur les dangers du créationnisme dans l’éducation

Une résolution votée par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (n° 1580/2007) « s’oppose fermement à l’enseignement du créationnisme en tant que discipline scientifique,...

Contre toutes les formes de professionnalisation des études

La bourgeoisie cherche à exploiter l'angoisse que suscite le chômage de masse pour faire passer la professionnalisation de l'enseignement supérieur comme un processus qui s'impose naturellement et qui contribuera à faire baisser le chômage. Le patronat joue sur la peur et trouve des partenaires syndicaux pour relayer sa communication...

Les plus lus...

Articles récents