VEV: meer concurrentie op de opleidingsmarkt

Het Vlaams Economisch Verbond (VEV) heeft een plan om de opleidingsmarkt voor volwassenen in Vlaanderen beter te doen functioneren. Mark Andries, chef van de...

Contre le doctorat Honoris Causa de Pascal Lamy

Ce lundi 3 février 2003, M. Pascal Lamy, commissaire européen au commerce extérieur, se verra décerner par l'Université catholique de Louvain (UCL), le titre de Docteur Honoris Causa. Plusieurs citoyens et organisations, scandalisés par cette nomination, ont décidé de réagir, notamment par une pétition dont vous trouverez le texte ci-dessous. Cette pétition est signable en ligne.

Pauvreté des familles et droits des enfants

424 000 enfants sous le seuil de pauvreté en Belgique ! Un Wallon pauvre sur trois est un enfant ! Ces données ont été...

Management et pénurie d’enseignants : lettre ouverte aux directions

  Mesdames les directrices, Messieurs les directeurs d'école, La pénibilité de votre métier n’est pas assez reconnue, de même que les défis parfois contradictoires auxquels vous...

Yves Leterme nominé aux Victoires du Grand N’importe Quoi

"La parole est d'argent, mais le silence est d'or". Il est des fois où l'on voudrait que certaines personnalités appliquent cette sentence. Et tant...

Milquet raconte des bêtises sur l’emploi des profs

Interrogée dans Le Soir du 1er septembre à propos des économies à venir dans l'enseignement, Milquet commence par confirmer ce que l'on craignait (mais...

Leerkrachten manifesteren tegen besparingen (20 april 2005)

Onder de slogan "onderwijs verdient beter" manifesteerden op woensdag 20 april de onderwijsvakbonden (COC, ACOD, VSOA) tegen de besparingen in het Nederlandstalig onderwijs. De besparingen behelzen minstens 1300 voltijdse ambten vanaf 1 september.

Les vautours du coronavirus 1

Dans mon quartier-village du centre-ville de Liège, les habitants ont constitué depuis des années une mailing-liste pour toutes les communications utiles. En ces temps...

Avis de (très) mauvais temps !

La grève et la manifestation du 5 mai avaient très largement dépassé les espérances des directions syndicales. Trêve de fin d’année et vacances bien méritées derrière nous, le constat reste le même : ça va mal, très mal, et la situation va encore s’aggraver. Faut-il nous y résigner ? Que non ! L’heure est (re)venue de nous mobiliser. Car nous pouvons changer le cours des choses.

Dieu, que ça manque de rythme (scolaire) !

Le débat sur les rythmes scolaires passe, une fois de plus, à côté des questions essentielles. Entre ceux qui prétendent préserver les enfants d’un...

Les plus lus...

Articles récents