Réapprendre à lire

Facebooktwittergoogle_plusmail

La controverse récurrente autour de l’usage des méthodes «globale» ou «syllabique» dans l’apprentissage de la lecture dissimule des choix pédagogiques plus
profonds, qui ont durablement compromis la démocratisation de l’un des savoirs premiers les plus déterminants pour la réussite scolaire ultérieure.
Dans leur livre «Réapprendre à lire», Sandrine Garcia et Anne-Claudine Oller montrent comment, au nom d’une conception savante et idéalisée de la « vraie lecture », les aspects pratiques et techniques de cet apprentissage fondamental ont progressivement été déniés et délégitimés. Elles décrivent la manière dont les enseignants ont été dépossédés de leur savoir pédagogique et ont peu à peu tendu à reporter sur les enfants eux-mêmes et leur milieu culturel les difficultés qu’ils constataient, favorisant une médicalisation et une psychologisation croissantes de l’échec scolaire.
À partir d’une expérimentation conduite au sein de plusieurs établissements et à rebours de la tendance dominante, cet ouvrage met en évidence les effets positifs d’une pédagogie basée sur l’enseignement explicite du déchiffrage pour réduire les inégalités sociales d’accès à l’écrit.

Sandrine Garcia et Anne-Claudine Oller, Réapprende à lire, De le querelle des méthodes à l’action pédagogique, Seuil, 22 euros.