La vérité sort de la bouche d’Acadomia

Pas de doute, la rentrée est proche : les rayons des magasins sont pleins de fournitures scolaires, les boutiques de photocopies ont rouvert leurs portes...

Une rencontre contre nature ?

Début en fanfare pour cette nouvelle rubrique récurrente: le compte-rendu d'une activité palpitante et, qui plus est, parfaitement transposable sous toutes les latitudes. Une piste pédagogique « cinq étoiles », assurément, car, en réunissant des finalistes de 6ème générale de l'Athénée de Soumagne et de 7ème professionnelle de St Laurent Fléron, les organisateurs jetaient des ponts entre des jeunes issus de milieux, de filières et de réseaux différents, fréquentant, d'un côté, le cours de morale laïque et, de l'autre, celui de religion catholique, le groupe de Fléron étant constitué exclusivement de garçons, celui de Soumagne comptant une dizaine de jeunes filles.

D’une législature à l’autre

Exit Christian Dupont. Voici venir Marie-Dominique Simonet. L'occasion, pour l'Aped, de faire le bilan de la législature sortante. Le projet de l'Aped “vers l'école commune” a été couché sur papier en 2006. L'action des gouvernements sortants nous a-t-elle rapproché de l'école démocratique tant désirée ? Nous sommes loin du compte et, avouons le, peu enclins à croire que le changement de têtes dirigeantes suffira à changer la donne...

L’école dans une logique de marché

Passage de témoin à la CSC-Enseignement. Dans le Soir du 27 août, l’ancien secrétaire général, Prosper Boulangé, et le nouveau, Eugène Ernst, dénoncent sans...

Grève de la faim de Roland Veuillet

Roland VEUILLET, CPE, militant syndical, a été sanctionné très lourdement pour ses prises de position syndicale pendant la grève de 2003. Il s’était opposé...

Pédagogie en faveur des défavorisés ou utilisation de la précarité ?

Il est clair que dans le domaine de la pédagogie différenciée, il existe de multiples réalisations. Aussi nombreuses que sont ces partisans. Dans ces quelques lignes, je n’ai pas l’intention d’en faire un compte-rendu ni de disserter sur les origines plus ou moins idéales et positives qui en sont à la base. Ici, dans la suite, je développe quelques notes brèves sur la pédagogie différenciée d’aujourd’hui. Et sur ses points d’ancrage. C'est-à-dire sur sa réalisation concrète et actuelle, dans une école qui voit ses propres ressources se réduire par les politiques néolibérales

La réforme des universités nationales japonaises

A l'heure où se réorganise la plupart des systèmes universitaires des pays européens avec l'intention affichée de créer un enseignement supérieur « commun », sinon uniformisé (ECTS, LMD/3-5-8, pôles d'excellence, etc.), le Japon est en train de connaître une réforme de ses universités nationales dont la nature et l'ampleur reviennent finalement à mettre un terme au système d'enseignement supérieur qui a vu le jour au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Déclaration du séminaire mondial sur l’éducation

Nous, personnes déléguées au Séminaire mondial sur l'éducation, représentant des organisations éducatives et sociales de diverses régions du monde, sommes profondément outrées par les conséquences injustes et inhumaines des politiques néolibérales sur le développement des nations et des personnes. Nous avons la conviction qu'un autre monde et une autre éducation sont possibles et nécessaires. L'accès universel, le partage et l'échange des savoirs au niveau mondial sont désormais des questions centrales. Cela exige que le savoir soit reconnu comme un bien de l'humanité.

L’Appel de Gaoua sur la qualité de l’enseignement au Burkina Faso

Voici sans doute l'une des analyses les plus clairvoyantes ayant été rédigées sur l'enseignement dans un pays africain. Il s'agit d'un texte de feu Thomas Sankara, ancien président du Burkina Faso de 1983 à 1987, année de son assassinat. L' "Appel de Gaoua sur la qualité de l'enseignement" fut lancé par Sankara le 17 octobre 1986, dans sa ville natale, là où il fit ses études primaires. Méditons la force et l'actualité de ses paroles, que ce soit pour l'Afrique ou pour le reste du monde : "La jungle de la société capitaliste, sa philosophie d’injustice et d’exploitation créent pour chacun de nous les alibis, l’absolution anticipée, le blanc-seing du dédouanement. Alors nous voilà lancés à corps perdu dans la lutte égoïste pour des plaisirs qui ne constituent qu’une illusion de bonheur, et pour cela nous écrasons et notre prochain et les valeurs de notre peuple".

Dixi et animam meam salvavi…

Cet article commence par une défense de l'enseignement de la grammaire par Gramsci, c'est-à-dire par la défense par un progressiste incontesté d'un enseignement que de nombreux de ceux qui se prétendent progressistes maintenant refusent. Et il continue sur la même voie en montrant que, sur des points fondamentaux , de nombreux progressistes auto-proclamés actuels prennent exactement le contre-pied de ceux dont ils se réclament . Il s'attaque ensuite notamment aux conceptions historiques et sociologiques nées dans les années 60/70 qui sont la matrice des fausses interprétations obscurantistes se présentant sous un aspect extrémiste. Je pense notamment ici aux conceptions historiques développées par Louis Legrand et , en sociologie, au courant initié par Baudelot et Establet dans L'école capitaliste en France et poursuivi maintenant par exemple par le livre récent de Jean-Pierre Terrail L'Ecole en France Crises, pratiques, perspectives.

Les plus lus...

Articles récents