Ecole, crise(s) et citoyenneté critique

Les causes de l'inégalité scolaire, particulièrement en Belgique, sont désormais bien identifiées : quasi-marchés, sélection précoce, encadrement, facteurs pédagogiques... Pourtant, tous ces éléments laissent dans l’ombre une question plus fondamentale : à bien y réfléchir, notre société a-t-elle vraiment besoin d’une école démocratique ? Cette interrogation renvoie à un questionnement plus élémentaire encore : à quoi sert donc l’école ?
Former, sans déformer ni conformer

Former, sans déformer ni conformer

Ce livre d'Alain Chevarin n’est ni une autobiographie, même s’il fourmille d’exemples concrets tirés de l’expérience de toute une carrière, ni un énième livre...

La force humanisante de l’éducation artistique

Ce texte est conçu comme un appel à tous ceux qui se sentent concernés par le bien-être et le développement harmonieux de chaque enfant...

L’école ça devrait être…

Et pour vos vacances, un beau texte à méditer. Celui que Luc, professeur d'Arts d'expression et vieil ami de l'Aped, a lu à ses...

L’Ecole face aux défis environnementaux

« Il s'agit de faire comme si on avait affaire à une fatalité, afin de mieux en détourner le cours. Le malheur est notre destin, mais un destin qui n'est tel que parce que les hommes n'y reconnaissent pas les conséquences de leurs actes. C'est surtout un destin que nous pouvons choisir d'éloigner de nous. » Jean-Pierre Dupuy, "Pour un catastrophisme éclairé. Quand l’impossible est certain", Seuil, Paris, 2002.

L’enseignement face à l’urgence écologique

Bernard Legros et Jean-Noël Delplanque, tous deux militants de l'Aped, viennent de consacrer un important ouvrage à la place de l'écologie dans l'enseignement. Une réflexion sur les liens entre École et société au temps des catastrophes et un recueil de pistes pédagogiques pour les enseignants.

Pétition : « Nous, professeurs, encourageons les écoliers à sauver le climat »

Alors que certains politiciens s'inquiètent de voir des jeunes «brosser» les cours pour aller manifester en demandant une action plus radicale pour sauver le...

L’école face à la barbarie consommatrice

En France, les débats éducatifs sont trop souvent réduits aux débats sur l'école. Certes, notre histoire y invite : aucun pays plus que le nôtre ne s'est construit avec et sur son système scolaire. Et si nous ne restaurons pas l'espérance dans une institution aujourd'hui largement réduite à une gare de triage, nous devrons faire face, en même temps, à l'explosion de la jeunesse et à la dépression des professeurs. Quand le fatalisme triomphe et que le découragement s'impose chez ceux qui incarnent l'avenir, il y a de quoi s'inquiéter... Réjouissons-nous donc que la campagne électorale fasse une place aux problèmes scolaires.

Le Parti Populaire en rupture avec l’Aped !

Mue par une curiosité toute pédagogique, je me suis penchée sur les propositions du Parti Populaire concernant l’école. Quelle ne fut pas ma surprise :...

Crise de l’égalité dans une société multiculturelle

Dans le cadre des conférences de la Maison de la Laïcité d’Ottignies, Jean-Philippe Schreiber, professeur à l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et chercheur au Centre interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité, m’a semblé avoir une position nuancée et claire sur ce qui devrait être une réponse à la fois pragmatique et démocratique de l’Etat belge aux demandes particularistes qui lui sont adressées de la part des différentes communautés culturelles et religieuses.

Articles récents