Education aux médias : selon que vous soyez Américain ou Bangladaise…

Tout le monde le dit - et je ne ferai pas exception : toutes les victimes innocentes d'accidents ou d'attentats sont des victimes de trop; toutes ont droit au respect ; il n'est pas question de discuter la peine que la disparition crée à leurs proches; et il n'est pas question non plus de tenir une comptabilité morbide pour savoir si certaines victimes le sont plus que d'autres.

Seront-ils des citoyens critiques ?

L’Aped vient de publier les résultats et les conclusions d'une enquête sur les "savoirs citoyens critiques" des élèves de fin d'enseignement secondaire. Trois mille élèves, des deux communautés, de tous réseaux et types d'enseignement, ont été interrogés. Des résultats pour le moins inquiétants...

L’école et le discours sur le terrorisme.

L'actualité nous offre le désolant spectacle de guerres, de victimes d'attentats, de réfugiés livrés à tous les dangers et pointés comme responsables de crimes plus ou moins graves. Quelle tâche devrait être celle de l’école et quel rôle veut lui faire jouer le pouvoir ? Quels discours traversent le monde de l'éducation ?

Pistes pédagogiques

Vautrés devant l'écran, sachet de chips à la main, un jeune garçon zappe, zappe, zappe, de "Loft Story" à "MCM" en passant par le "Big Dil" à longueur de soirées et de "prime time" primitifs. C'est son choix mais on ne peut pas plaire à tout le monde, alors - y'a pas photo - mais ça va se savoir : tout le monde va en parler sans aucun doute : on a tout essayé mais - ça alors ! - pas encore ceci : apprendre aux jeunes à déjouer les pièges des médias pour mieux en comprendre les enjeux.

L’éducation à la citoyenneté critique est bafouée

Nous avions déjà consacré un dossier à l’éducation à la citoyenneté en 2004 [[Consulter la rubrique "citoyenneté et idéologie"]]. Il nous semble cependant nécessaire de remettre le couvert. Pour deux raisons. Primo, cette préoccupation est et reste au coeur même du projet et des actions de l’Aped. Secundo, la citoyenneté au sens où nous l’entendons est de plus en plus édulcorée, voire carrément bafouée, par tous les pouvoirs confondus [[Selon la formule chère à Geoffrey Geuens (Ulg), qui a si bien étudié la confusion des pouvoirs économique, politique et médiatique.]], qu’ils soient économique (rien d’étonnant, leur objectif n’étant pas démocratique), politique (c’est déjà moins normal, du moins dans le chef de formations qui se prétendent “progressistes”), médiatique (inacceptable de la part d’organes qui se disent indépendants, critiques et proches du citoyen) ou même pédagogique (tant que les PO et leurs fédérations soutiennent un système scolaire antidémocratique). Mais qu’entendons-nous au juste par “éducation à la citoyenneté critique” ? Et en quoi cette mission de l’enseignement est-elle trahie, spécialement par la coalition actuelle ?

Le média-activisme

"Don't hate the media, be the media". Le slogan d'Indymedia parle de lui-même : né à Seattle, au sein du mouvement altermondialiste, ce réseau...

Sexisme et violences faites aux femmes

Les actrices portaient du noir à la cérémonie des Golden Globes afin de protester contre le harcèlement à Hollywood. #balancetonporc ou #metoo ont fait...

Dossier « Jeunes et médias »

"Le véritable danger pour les idées risquait davantage de venir d'un ennemi au visage souriant et doucereux que d'un adversaire inspirant la terreur et...

Pacte : à quoi doit servir l’Ecole ?

C’est lorsqu’il tente de répondre à cette question que le GC est manifestement le plus incohérent. Comment s’en étonner ? Cette problématique est éminent politique....

Esprit critique (éveiller l’)

Avoir l’esprit critique signifie selon le sens commun : ne pas se laisser mener par le troupeau, développer une pensée personnelle, résister aux formatages...

Articles récents