Grève de la faim dans les universités marocaines

Quel est le Problème ? l’Arrêté de recrutement des enseignants chercheurs titulaires du doctorat français. Les Enseignants Chercheurs Marocains lauréats des Universités Françaises et titulaires...

OCDE : la pénurie de profs touche bon nombre de pays

Dans son rapport 2003 sur l'Education, l'OCDE insiste particulièrement sur " le risque croissant de pénurie d'enseignants " dans un grand nombre de ses...

Motion CSC-E sur Volkswagen

En 1996, lorsque les enseignants étaient dans la tourmente, les travailleurs de VW Forest faisaient partie de ceux qui les ont soutenus. La CSC-Enseignement...

Histoire de l’enfant qui devait reconstruire le monde

Invité récemment en Galice par des défenseurs de droits de l'homme et du mouvement Nunca Mais (catastrophe du pétrolier Prestige), j'y ai rencontré l'écrivain...

Les enseignants belges mieux protégés ?

Le gouvernement belge, à l’initiative de Laurette Onkelinx, ministre de la Justice, décide d’introduire dans le code pénal un principe de circonstances aggravantes pour...

France : Hausse du coût de la scolarité

Sur base de milliers de données récoltées par ses militants dans les magasins et auprès des familles, la Confédération syndicale des familles (CSF) mesure...

Etudiants grecs en lutte pour une école publique et gratuite

Plus de 10.000 étudiants et lycéens ont manifesté dans les rues d'Athènes le vendredi 9 décembre, « pour une école publique et gratuite »....

Geslaagd met onderscheiding

In 1961 slaagden de Cubaanse revolutionairen erin het analfabetisme blijvend terug te dringen van ongeveer 25% naar ongeveer 4%. In 1999 bleek uit UNESCO-onderzoek dat Cubaantjes in de lagere school voor rekenen resultaten boekten die 25 tot 35%, en voor taal 17 tot 26% beter waren dan die van het beste van de andere Latijns-Amerikaanse landen (in casu Argentinië). Nergens in Latijns-Amerika is de participatie van alle lagen van de bevolking aan het onderwijs zo hoog.

Québec : le “Printemps Erable” des étudiants

Le 13 février 2012, les étudiants québécois ont lancé une grève générale au finish contre l'augmentation des droits d’inscription prévue par le gouvernement libéral dirigé par Jean Charest. Trois mois après, malgré les pressions, malgré la répression, cette grève continue toujours. Avec détermination et imagination. Et massivement. Plongée dans cet impressionnant mouvement de colère de la jeunesse québécoise.

Articles récents