Et la géologie ?

La géologie est la science de la Terre. “Comprendre le Monde” ne peut se concevoir sans une connaissance et une compréhension sérieuse de la planète sur laquelle nous vivons. Certes, les élèves suivent déjà actuellement un cours de géographie dans lequel certains éléments de géologie sont abordés. Mais nous plaidons pour l’existence d’un cours proprement dit. Celui-ci serait de nature à rencontrer plusieurs objectifs généraux assignés aux cours de sciences.

A propos du lancement du Grand Collisionneur LHC

Ce mercredi 10 septembre 2008 démarre le Grand collisionneur de hadrons (LHC) au CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) situé près de Genève, à cheval sur la frontière franco-suisse. C'est un accélérateur de particules, avec lequel des physiciens du monde entier vont étudier les composants fondamentaux (particules) de la nature et les interactions qui existent entre eux. Les innombrables bêtises racontées à ce sujet par certaine presse, nous ont convaincu de la nécessité de mettre les choses au point chez les jeunes.

À propos de la découverte de la particule de Higgs

Le 4 juillet 2012, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) à Genève fait une annonce qui fera date dans l'histoire : « Les expériences du CERN observent une particule dont les caractéristiques sont compatibles avec celles du boson de Higgs tant attendu.[[CERN, communiqué (http://press.web.cern.ch/press/pressreleases/Releases2012/PR17.12f.html)]] »

Aux origines de la vie

Christian de Duve, prix Nobel de médecine, sur l'évolution, Darwin, le dessein intelligent et la science Partie des États-Unis, une nouvelle théorie, appelée «dessein intelligent», remet en cause, sinon le fait de l'évolution, du moins la théorie de Darwin. Le petit groupe de scientifiques qui défend cette théorie prétend qu'il y a autre chose que le hasard et la sélection naturelle à la base de l'évolution animale et humaine. L'intervention d'un être supérieur serait indispensable si l'on veut expliquer certains phénomènes. Les Églises protestantes aux États-Unis, le président Bush et aujourd'hui le nouveau pape Benoît XVI semblent donner du crédit à cette nouvelle théorie. L'immense majorité des scientifiques la rejette. Pour en savoir plus, nous sommes partis à la rencontre d'un géant belge de la science, Christian de Duve, prix Nobel de physiologie et de médecine en 1974 et auteur d'«À l'écoute du vivant» et, récemment, de «Singularités ».

Du court-circuit dans l’évaluation par compétences

Force est de constater que plus le temps passe et plus les enseignants se voient « généreusement » gratifiés de nouvelles consignes pédagogiques destinées à leur...

Einstein, « La personnalité du vingtième siècle »

2005 a été déclarée par l'UNESCO, « Année mondiale de la physique ». 2005 est également le centenaire de trois des découvertes majeures d'Albert Einstein qui ont révolutionné notre conception du monde physique et ont ouvert la voie à de nombreuses inventions et applications techniques.

iPad en classe : danger !

Le collège Sint-Pieter et l'école de commerce Sint-Jozef (SPSJ) de Blankenberge ont donc franchi le pas : leurs 710 élèves ont dû se présenter en classe le 3 septembre munis d'un iPad. Je n’affirmerai pas que l’utilisation d’une tablette est forcément superflue en classe. Je conçois parfaitement qu’on puisse trouver un certain avantage dans la mise à disposition de tous les documents de cours sur un support relativement léger, dans le fait que les élèves aient un accès personnel à Internet durant les cours, dans les synergies qui peuvent naître d’une communication facile entre élèves et professeurs, etc. Pourtant, on aurait tort d’imaginer que l’utilisation d’une telle technologie en classe n’aurait que des avantages.

Et la chimie ?

Que peut apporter un cours de chimie par rapport aux objectifs d’un cours de sciences ?

Oceania : Voyages dans l’immensité

Les Musées royaux d’Art et d’Histoire vous proposent une grande plongée dans l’Océanie avec l’exposition « Oceania : Voyages dans l’immensité » qui se...

La physique, pour quoi faire ?

Il est inutile dans ce cadre de revenir sur l’étymologie du mot « physique » et sur le sens que celui-ci a pu prendre dans le passé. Actuellement, la physique consiste en l’étude des lois de base de la nature. A l’exclusion des phénomènes du vivant (biologie) et des transformations de la matière (chimie). Mais il est important de comprendre que tous les phénomènes naturels (y compris donc ceux du vivant) sont soumis aux lois de la physique : rien ne peut être en désaccord avec celles-ci.

Articles récents