Profs surchargés de travail

    Facebooktwittergoogle_plusmail

    Deux chercheurs écossais viennent de publier une fort intéressante étude sur les conditions de travail et la satisfaction au travail des enseignants. Même s’il s’agit des étudiants écossais, il y a matière à s’en inspirer pour les politiques éducatives dans d’autres pays. Les chercheurs montrent en particulier que les causes de stress et d’insatisfaction des enseignants résident moins dans la relation pédagogique (élèves « difficiles », violences…) que dans la charge de travail qui résulte de tâches administratives ou de bureau (notamment du fait de l’excès d’évaluation des élèves), des changements fréquents de programmes ou d’attributions, de la taille des classes et du manque de soutien dans leur travail.

    Il serait sans doute intéressant que des chercheurs belges en éducation se penchent à leur tour sur ce genre de questions…

    L’étude complète peut être consultée ici.

    Nico Hirtt est physicien de formation et a fait carrière comme professeur de mathématique et de physique. En 1995, il fut l'un des fondateurs de l'Aped, il a aussi été rédacteur en chef de la revue trimestrielle L'école démocratique. Il est actuellement chargé d'étude pour l'Aped. Il est l'auteur de nombreux articles et ouvrages sur l'école.