France : toujours la mobilisation

Facebooktwittergoogle_plusmail

« A l’échelle du pays, ce sont des milliers d’enseignants et de parents qui continuent à se mobiliser pour l’Ecole. Partout le même message : l’asphyxie de l’Ecole, ça suffit. » En cause : les fermetures de classes, les suppressions de postes (encore 5700 à la rentrée prochaine), la suppression des aides spécialisées pour les élèves en difficulté (RASED) – 2500 postes encore en moins, ça fera plus de 125 000 enfants supplémentaires privés de ces aides indispensables à leur réussite -, les suppressions de remplacements, d’assistants de langues vivantes, de conseillers pédagogiques et de maîtres formateurs… Pas un jour ne passe sans une manif par ici, une réunion publique là, ou encore une grève. Des mobilisations variées, locales, sporadiques peut-être, parfois plus générales, mais surtout, une mobilisation qui ne dépose pas les armes. PhS