Fapeo : nos enfants sont-ils des déchets ?

Facebooktwittergoogle_plusmail

La Fédération des associations de parents de l’enseignement officiel (Fapeo) en appelle à une grande réforme de l’Ecole en Communauté française de Belgique. En effet, nous sommes dans une impasse : un élève sur cinq accuse un retard scolaire en primaire, un sur deux en secondaire, et près d’un sur trois abandonne l’école sans diplôme !
La Fapeo entend placer la lutte contre l’échec et l’abandon scolaires au rang de «priorité des priorités», en cette année électorale.
Parmi les maux de l’Ecole, la Fapeo cible particulièrement le redoublement, «en rien garant des performances d’un enseignement», son corollaire, la marchandisation (quand les parents ont recours aux cours particuliers, quand des sociétés commerciales se lancent sur ce marché …), et la sélection-orientation trop précoce des enfants, notamment vers des «écoles-poubelles» (d’où le titre de cette brève). PhS