Einstein, la Bombe et le FBI

Albert Einstein (1879-1955) a été le physicien le plus important du 20e siècle par les découvertes révolutionnaires qu'ils a accomplies entre 1905 et 1925 [1]. Résident aux Etats-Unis de 1933 à 1955, son prestige n'a fait que s'amplifier dans le grand public, non seulement par sa renommée scientifique mais toujours plus par ses prises de position et actions dans le domaine politico-moral. Ici, nous allons considérer (l'évolution de) la position d'Einstein vis-à-vis de l'armement nucléaire des Etats-Unis entre 1939 et 1955. En même temps, par son combat anti-fasciste et anti-raciste et surtout par son rejet clair et net de l'anticommunisme couplé à son opposition déterminée à l'armement nucléaire des Etats-Unis, Einstein est devenu, après 1945, la bête noire de Edgar Hoover, le maître du FBI, la Police fédérale des Etats-Unis. Celui-ci avait fait constituer un dossier secret contre Einstein de 1800 (mille huit cent) pages [2] afin de pouvoir le dicréditer, voire le faire expulser des Etats-Unis !

Oceania : Voyages dans l’immensité

Les Musées royaux d’Art et d’Histoire vous proposent une grande plongée dans l’Océanie avec l’exposition « Oceania : Voyages dans l’immensité » qui se...

Aux origines de la vie

Christian de Duve, prix Nobel de médecine, sur l'évolution, Darwin, le dessein intelligent et la science Partie des États-Unis, une nouvelle théorie, appelée «dessein intelligent», remet en cause, sinon le fait de l'évolution, du moins la théorie de Darwin. Le petit groupe de scientifiques qui défend cette théorie prétend qu'il y a autre chose que le hasard et la sélection naturelle à la base de l'évolution animale et humaine. L'intervention d'un être supérieur serait indispensable si l'on veut expliquer certains phénomènes. Les Églises protestantes aux États-Unis, le président Bush et aujourd'hui le nouveau pape Benoît XVI semblent donner du crédit à cette nouvelle théorie. L'immense majorité des scientifiques la rejette. Pour en savoir plus, nous sommes partis à la rencontre d'un géant belge de la science, Christian de Duve, prix Nobel de physiologie et de médecine en 1974 et auteur d'«À l'écoute du vivant» et, récemment, de «Singularités ».

Du court-circuit dans l’évaluation par compétences

Force est de constater que plus le temps passe et plus les enseignants se voient « généreusement » gratifiés de nouvelles consignes pédagogiques destinées à leur...

Deeltjesversneller

Op de grens tussen Frankrijk en Zwitserland, op honderd meter diepte, werd op 10 september 2008 de grootste deeltjesversneller ter wereld in werking gesteld. De verwachtingen zijn hoog gespannen.Dit experiment met de krachtigste deeltjesversneller tot hiertoe, de LHC of Large Hadron Collider, moet nieuwe horizonten verkennen bij de studie van de diepere structuur van de materie en de evolutie van het heelal.

Pourquoi la particule de Higgs est importante

La plupart d’entre nous [[Article du 2 juillet 2012, légèrement mis à jour le 4 suite à l’annonce du CERN (http://profmattstrassler.com/articles-and-posts/the-higgs-particle/why-the-higgs-particle-matters/).]] ont appris à l’école ou dans les livres que toute la matière qui nous entoure — tout ce que nous mangeons, buvons ou respirons, toutes les créatures vivantes, et la terre elle-même — est constituée d’atomes. Il en existe environ cent sortes appelées « éléments chimiques », généralement assemblées pour former des molécules, tout comme les lettres s’assemblent pour former des mots.

À propos de la découverte de la particule de Higgs

Le 4 juillet 2012, l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) à Genève fait une annonce qui fera date dans l'histoire : « Les expériences du CERN observent une particule dont les caractéristiques sont compatibles avec celles du boson de Higgs tant attendu.[[CERN, communiqué (http://press.web.cern.ch/press/pressreleases/Releases2012/PR17.12f.html)]] »

iPad en classe : danger !

Le collège Sint-Pieter et l'école de commerce Sint-Jozef (SPSJ) de Blankenberge ont donc franchi le pas : leurs 710 élèves ont dû se présenter en classe le 3 septembre munis d'un iPad. Je n’affirmerai pas que l’utilisation d’une tablette est forcément superflue en classe. Je conçois parfaitement qu’on puisse trouver un certain avantage dans la mise à disposition de tous les documents de cours sur un support relativement léger, dans le fait que les élèves aient un accès personnel à Internet durant les cours, dans les synergies qui peuvent naître d’une communication facile entre élèves et professeurs, etc. Pourtant, on aurait tort d’imaginer que l’utilisation d’une telle technologie en classe n’aurait que des avantages.

Et la géologie ?

La géologie est la science de la Terre. “Comprendre le Monde” ne peut se concevoir sans une connaissance et une compréhension sérieuse de la planète sur laquelle nous vivons. Certes, les élèves suivent déjà actuellement un cours de géographie dans lequel certains éléments de géologie sont abordés. Mais nous plaidons pour l’existence d’un cours proprement dit. Celui-ci serait de nature à rencontrer plusieurs objectifs généraux assignés aux cours de sciences.

Et la chimie ?

Que peut apporter un cours de chimie par rapport aux objectifs d’un cours de sciences ?

Articles récents