Europe : de plus en plus d’enfants menacés de pauvreté

Facebooktwittergoogle_plusmail

L’Union européenne est schizophrène ! Du moins en apparence… D’une part, son Agence pour la protection des droits fondamentaux (FRA) souligne dans son rapport annuel que la crise économique touche les enfants dans plusieurs Etats membres. D’autre part, l’UE enjoint les mêmes Etats à mener les politiques ultralibérales qui plongent les populations dans la misère (Pacte budgétaire, etc). Et c’est toujours le bras armé qui l’emporte (l’autre n’étant vraisemblablement là que pour tenter de masquer la réalité et se donner bonne conscience).

Ainsi, selon le rapport en question, en 2012, les Etats membres ont pratiqué des coupes budgétaires qui ont eu des « conséquences importantes » pour les enfants dans les domaines de l’éducation, des soins de santé et des services sociaux. Il a fallu faire face à des cas de malnutrition ! C’est à la fois la diminution des revenus des familles et la réduction des prestations sociales des Etats qui expliquent qu’on en arrive à ce chiffre affolant de plus de 25 % d’enfants européens menacés de pauvreté.

Les pays les plus touchés, à l’heure actuelle, sont l’Espagne, le Portugal et, bien sûr, la Grèce. Mais ils ne sont pas les seuls. Le rapport cite l’UNICEF et le Comité de l’ONU sur les droits de l’enfant, également alarmés par cette dramatique évolution.

Pour nous, enseignants et citoyens concernés par l’instruction publique, il est bon de rappeler que les « déterminants sociaux » ont, comme leur nom l’indique, un impact déterminant sur la scolarité des enfants !

PhS (source : AFP, 18/06/13)