De la garantie des meilleurs prix à la garantie de « meilleurs » programmes

Facebooktwittergoogle_plusmail

Un grand groupe de distribution belge vient de glisser dans nos boites aux lettres son dépliant bihebdomadaire. A chaque numéro, le groupe met en avant ses avancées et les défis qu’il relève : amélioration des emballages, rentabilisation des transports, coopération avec les pays du Sud,…. Bref, le message est clair : notre grand groupe fait bouger le monde… Et comme tout groupe préoccupé du bien-être de l’humanité, il se préoccupe, de façon totalement désintéressée, bien sûr, de l’enseignement. Rien d’étonnant, vouloir améliorer la vie des écoles, c’est à la mode et d’ailleurs, ce n’est pas vraiment neuf. Les activités scolaires sont sponsorisées, les marques qui disposent de distributeurs dans les écoles invitent les bons petits consommateurs à des excursions et enfin (mais la liste est en réalité bien plus longue), en achetant de la peinture d’une certaine marque, vous offrez de quoi repeindre un m² d’une école de votre choix (quelque chose me dit que certaines écoles seront plus choisies que d’autres, mais c’est une autre histoire).

En tant qu’enseignants, nous serons donc heureux de pouvoir bénéficier de l’expertise de notre grand groupe de distribution qui nous explique : “La théorie enseignée à l’école en section Vente ne correspond pas toujours à la réalité du marché du travail. Une brèche que l’enseignement s’efforce de combler, avec l’aide de *** qui participe à l’élaboration de nouveaux programmes d’apprentissage, qui fournit photos et exemples pour les cahiers d’exercices et … qui ouvre ses magasins à l’apprentissage sur le terrain.

Au moins, ça a l’avantage d’être clair !

NdV

Source : « Des enseignants sur le terrain », dépliant des promotions du 19/06/2013 au 02/07/2013