Supérieur : les étudiants flamands et francophones ont manifesté simultanément

Facebooktwittergoogle_plusmail

 

Le jeudi 25 mars, la Fédération des étudiants francophones (FEF) et la Vlaamse Vereniging van Studenten (VVS) organisaient des manifestations dans huit villes belges. Les plus réussies furent celles de Bruxelles et de Gand.

Nous soulignerons le fait que l’initiative était coordonnée des deux côtés de la frontière linguistique.

Nous soulignerons aussi la revendication des étudiants : un refinancement du supérieur à hauteur de ses besoins. « Depuis des années, le financement par étudiant octroyé par le gouvernement n’a cessé de décroître et ce, des deux côtés de la frontière linguistique », dénoncent-ils. Ce qui se traduit par des suppressions de filières et un manque d’infrastructures et d’encadrement. La qualité et la démocratisation de l’enseignement supérieur sont clairement en jeu. D’où cet appel : « Etudier c’est un droit, libérez le financement public.»

PhS (source : Le Soir en ligne, 28/3/13)