Portugal : la gratuité de l’école publique menacée

Facebooktwittergoogle_plusmail

Le chef de gouvernement en parlait déjà voici quatre mois. La menace se précise. S’appliquant à administrer des remèdes néolibéraux à une société malade du néolibéralisme, Pedro Passos Coelho revient à la charge. Parmi les mesures d’austérité envisagées, figure la mise à mort de la gratuité de l’école publique. Une mesure choc, inenvisageable il y a quelques années encore. Quand on sait à quel point tous ne sont pas égaux devant les frais de scolarité, on mesure combien « un mode de financement de l’école publique mieux réparti entre l’Etat et les citoyens » serait anti-démocratique !

PhS (source : RTBF.be, 10/4/13)