Israël, parlons-en !

Facebooktwittergoogle_plusmail

Michel Collon a produit plusieurs essais destinés à éveiller notre sens critique par rapport aux médias. Mais jamais dans le vague ou le purement théorique. Il part toujours de situations bien réelles : le Golfe, la Yougoslavie, l’Amérique de Bush. Et analyse donc aussi ces situations afin de mieux éclairer le rôle des médias. Dans l’excellent “ Les 7 péchés d’Hugo Chavez”, il déborde plus largement encore la question des médias (qui devient un élément parmi beaucoup d’autres) en étudiant à fond la situation du Vénézuela dans un contexte plus global, qui est celui de l’Amérique latine. Il remet le couvert en s’attaquant cette fois à la question israélo-palestinienne en compagnie d’Aurore Van Opstal et Abdellah Boudami.

Le titre – Israël, parlons-en ! – peut sembler provocateur. On n’arrête pas d’en parler, diront certains. Mais comme d’habitude, Michel Collon ne se limite pas aux événement actuels le nez sur le guidon. Il se donne pour ambition – et il y arrive – d’aider à la compréhension en profondeur. Quelles sont les raisons du conflit ? Quelle est la nature de l’Etat d’Israël ? Y a-t-il un enjeu pétrolier ? Quel est le rôle des Etats-Unis ? Celui de l’Europe ? Sans oublier l’approche historique du sionisme, la création d’Israël, les guerres de 67 et 73. Mais aussi la vie concrète des Palestiniens. Et même une réflexion sur la solution au conflit et pourquoi, actuellement, il semble impossible d’y arriver.


Par rapport aux livres précédents, la méthode a changé. L’auteur donne cette fois la parole à 20 spécialistes et témoins. Des Israéliens et des Arabes, des juifs et des musulmans, des Européens, des Américains. Particulièrement intéressantes, les contributions d’historiens. Notamment israéliens. Des divergences apparaissent parfois entre certaines contributions. Ça n’en rend le débat que plus enrichissant. L’objectif est d’ailleurs de tenter un débat raisonné. Quelque part entre ceux qui crient à l’antisémitisme dès qu’on critique le gouvernement israélien et ceux qui imaginent un grand complot juif.

Ce livre est à recommander chaudement à tous ceux qui veulent se faire une opinion sur base de faits objectifs. Il nous semble particulièrement important que les enseignants s’emparent de cette problématique. Devant l’atrocité du conflit et les difficultés de le comprendre dans toute sa complexité, beaucoup se taisent sur le sujet. Aussi sans doute par souci de neutralité. Mais la neutralité est-elle compatible avec la volonté de former des citoyens critiques ? Il est bien sûr utile d’étudier les conflits historiques. Mais si nous voulons donner aux jeunes les outils pour comprendre le Monde et y jouer leur rôle de citoyens, nous ne pouvons pas occulter les grandes questions d’actualité. Ce livre nous aide grandement dans cette tâche difficile.

Jean-Pierre Kerckhofs

M. Collon, A. Van Opstal, A. Boudami, Israël, parlons-en !, Investig’Action – Couleur livres, 2010