L’école en Europe

Facebooktwittergoogle_plusmail

Un ouvrage collectif de chercheurs européens, déjà traduit dans plusieurs langues et désormais disponible en français, propose pour la première fois un état des lieux contemporain de l’école en Europe. Il entend montrer non seulement la cohérence et la profondeur des transformations des politiques scolaires actuellement en cours en Europe mais aussi le danger qu’elles représentent.

Il y a deux ans, un groupe de sept chercheurs et militants du monde éducatif européens publiait l’ouvrage anglophone « Schooling in Western Europe ». Le chef d’orchestre était Ken Jones, professeur d’Education au Département d’Éducation au Goldsmiths College, à l’université de Londres. que les proches de l’Aped connaissent bien pour l’avoir entendu lors du colloque que nous organisions à l’automne 2010.

Parmi les co-auteurs ont trouve deux Britanniques, un Espagnol, une Italienne, un Français, un Allemand et un Belge, Nico Hirtt, qui est l’un des membres fondateurs de l’Aped.

La traduction française est rehaussée d’une préface de Christian Laval, qui avait lui aussi participé au colloque de l’Aped sur les politiques éducatives en Europe.

L’ouvrage montre que l’école apparaît de plus en plus soumise à la seule norme économique de l’employabilité, de la compétitivité, voire de la rentabilité, au détriment de sa fonction culturelle, morale, citoyenne. Cette politique scolaire néolibérale s’accompagne de l’importation du modèle de l’entreprise et d’une régulation par la concurrence et rompt avec les politiques progressistes de la période précédente. Elle ne vise plus l’émancipation des citoyens et l’égalisation des chances selon les milieux sociaux d’origine, mais vise la performance économique et la formation d’une main d’œuvre la plus conforme aux besoins des entreprises. C’est la nature et la fonction de l’école qui sont en question.

Cet ouvrage analyse ainsi toutes les réalisations concrètes des orientations néolibérales des politiques éducatives contemporaines, mais aussi les mobilisations et initiatives qui s’y opposent, et les comparent de pays à pays.

A lire, absolument !

—–

L’école en Europe, Politiques néolibérales et résistances collectives, K. Jones (dir.), Ch. Cunchillos, R. Hatcher, N. Hirtt, R. Innes, S. Johsua, J. Klausenitzer, édition La Dispute, collection ‘L’enjeu scolaire’, Paris, 2011. ISBN : 978-2-84303-208-0, 226 pages.