Adolescents qui dérangent

Facebooktwittergoogle_plusmail

Adolescents qui dérangent, De Bernard Gaillard , Chez L’Harmattan ISBN 978-2-296-08189-5

L’adolescent présente de très nombreuses formes comportementales
problématiques dans notre société en évolution. Il est désigné délinquant,
psychopathe, fugueur, racaille… Cette polymorphie est provoquée par la
singularité des problèmes psychologiques qu’il affronte. Le regard que nous
portons est aussi lié à la pluralité des approches théoriques
sociologiques, historiques ou psychocriminologiques qui le spécifient,
ainsi qu’aux aléas praxéologiques des acteurs qui s’attachent à le former,
l’accompagner, l’éduquer, le soutenir ou le protéger.

Cet ouvrage s’attache à décrypter la complexité des processus en jeu.
L’approche psychopathologique et psychocriminologique s’organise autour de
deux questions cliniques qui s’avèrent problématiques pour le sujet
adolescent : la différenciation et la séparation. L’auteur analyse les
tensions majeures à l’œuvre chez lui pour tenir une place au risque de
s’expulser de la place assignée socialement ou par la famille. Ce jeu de la
relation à l’autre n’est pas un simple avatar d’un jeu interactionnel. La
relation de l’adolescent au monde est fondamentalement structurée par
l’enjeu des conflits du désir mimétique et de dynamiques de
l’interdividualité. L’approche proposée du conflit de désir s’appuie sur
une clinique de figures énigmatiques et inquiétantes, celles du fugueur, de
l’auteur ou de la victime d’agression sexuelle, de l’adolescent maltraité.