Un appel à l’aide

Facebooktwittergoogle_plusmail

Lily Artyukh, une de nos étudiantes de terminale du bac en commerce extérieur, est actuellement emprisonnée à 300 kilomètres au nord de Liège…
Si cette étudiante, originaire du Kazakhstan, pouvait vivre « tranquillement » en Belgique, son statut ne lui permettait cependant pas de se trouver aux Pays-Bas… Elle a été arrêtée lors d’un contrôle inopiné de papiers à la gare, alors qu’elle revenait tout simplement auprès des siens, à Liège…
Si elle se trouvait aux Pays-Bas, c’est en raison du fait qu’elle y accomplissait… le stage d’immersion linguistique de fin d’études prévu à notre programme de cours… Nous n’en serions évidemment pas là si elle avait opté pour un stage en Flandre mais c’est aujourd’hui trop tard pour jouer aux moralisateurs !
Les condisciples de cette étudiante sont en train de se mobiliser et viennent tout juste de lancer une pétition sur l’Internet.
Indépendamment des démarches entamées par l’époux de cette étudiante ainsi que par la haute école, puis-je ici vous demander de témoigner de votre solidarité envers cette démarche citoyenne initiée par les condisciples de notre étudiante ?
Confiant quant à la suite que vous voudrez bien réserver à cette démarche et en vous en remerciant par avance du fond du cœur, je vous prie de croire, Chers Collègues, en l’assurance de mes sentiments dévoués.

Jean Marc Damry
Enseignant à HELMo/Ste Marie