Manif du 14 janvier : réaction des syndicats enseignants

Facebooktwittergoogle_plusmail

COMMUNIQUE A LA PRESSE

La C.G.S.P.-Enseignement et la CSC-Enseignement dénoncent la manipulation dont ont été victimes de nombreux parents à l’occasion de la manifestation organisée ce 14.01.09 devant le Cabinet du Ministre DUPONT.

Contrairement aux propos tenus par les organisateurs, le décret « Mixité sociale » ne limite en rien le libre choix d’une école par les parents (nombre d’entre eux ont pu ainsi inscrire leur enfant en toute liberté dans plusieurs établissements, provoquant une inflation du nombre d’inscriptions et une dérégulation du système).

Ce décret a notamment pour objectif d’interdire à l’avenir la sélection sociale et/ou scolaire pratiquée lors des inscriptions par certaines directions d’écoles à l’aide de pseudo-listes d’attente.

Cette pratique élitiste a amené la Communauté française à être l’entité présentant la plus grande variance entre établissements en matière de réussite scolaire au sein des pays évalués par l’O.C.D.E..

De nombreuses études ont pourtant démontré que la mixité sociale au sein des écoles était un facteur favorisant la réussite scolaire pour tous les élèves et qu’elle profitait aux faibles sans handicaper les forts.

La C.G.S.P.-Enseignement et la CSC-Enseignement ont approuvé les objectifs louables du décret mais conviennent qu’il y a lieu d’en améliorer certaines modalités d’application.

Elles continueront à présenter et à soutenir toute proposition permettant l’instauration d’une école moins duale, plus égalitaire, offrant les mêmes chances de réussite scolaire à tous ses élèves.