Le succès éducatif de Cuba

Facebooktwittergoogle_plusmail

Nous attirons votre attention sur une enquête de l’UNESCO, Département pour l’Amérique Latine, Santiago, Chili. Il s’agissait d’évaluer et de comparer, dans l’enseignement primaire de 18 pays, les compétences en mathématique, en lecture et en sciences.

Les tableaux sont très éloquents (et il ne faut pas maîtriser parfaitement l’espagnol pour les comprendre). C’est Cuba qui excelle dans les 3 domaines, et de très loin.

Comme pour les études PISA, l’UNESCO utilise un indicateur dont la moyenne est de 500 points et l’écart-type de 100 points. Cela veut dire que, pour l’ensemble de l’Amérique latine, deux tiers des élèves obtiennent entre 400 et 500 points. Or, presque tous les petit(e)s Cubain(e)s obtiennent plus de 500 points et la majorité d’entre eux plus de 600.

C’est aussi à Cuba que l’écart entre les écoles situées à la campagne et en ville est le plus modeste (alors que les écoles rurales sont en général beaucoup moins performantes en Amérique Latine).

Cuba sort de ce classement littéralement « hors concours ». L’écart avec les autres pays est beaucoup plus grand qu’entre la Finlande et la Belgique, par exemple.