Interdire les distributeurs de boissons sucrées dans les écoles

Facebooktwittergoogle_plusmail

Le professeur Guy-Bernard Cadière (hôpital St Pierre, Bruxelles), spécialiste de la chirurgie de l’obésité, n’y va pas par quatre chemins : « Il est navrant qu’on n’ait pas pu interdire les distributeurs de boissons sucrées dans les écoles. Si on laisse faire le seul marché, ce sont les multinationales de la nourriture qui agiront seules. Elles n’ont pas de conscience et désirent faire le maximum de profits. Elles ne s’arrêteront que là où la loi le prescrit. » (Le Soir, 21 mai 08)