La musique peut résoudre les problèmes d’alphabétisation

Facebooktwittergoogle_plusmail

C’est en tout cas ce qu’en conclu le journal « Le Soir » du 5/10/07 après avoir pris connaissance d’une étude publiée dans « Proceedings of the National Academy of Sciences ». Selon cette étude, une formation musicale permettrait également de favoriser la communication voire donc de résoudre les problèmes d’alphabétisation. D’après Nina Kraus, auteur de l’étude, « le traitement des stimuli audiovisuels est nettement plus développé dans le cerveau d’un musicien. Celui-ci est beaucoup plus sensible aux changements, mêmes subtils, au sein d’un son qu’un novice en matière de musique (…) et la plasticité cérébrale liée à une pratique fréquente de la musique nous permet d’accorder notre réponse neuronale avec le monde qui nous entoure ». Cette malléabilité accentuée des fonctions sensorielles ne serait donc pas utile que dans l’univers de la musique, mais aussi dans le milieu scolaire. Selon les auteurs, une éducation musicale peut-être considérée comme une aide efficiente au développement des compétences d’apprentissage de la lecture, de l’écriture et du calcul.
Où sont donc passés les cours d’éducation artistique dans la formation obligatoire ?