Commission européenne : tous aux TIC !

Facebooktwittergoogle_plusmail

On croyait le sujet enterré. Après la folie des années 1997-2000, le matraquage en faveur des « compétences numériques » s’était quelque peu calmé. Mais c’est reparti. Jan Figel, commissaire européen à l’éducation, Viviane Reding, commissaire à la société de l’information et Günther Verheugen, le vice-président de la Commission chargé de la politique industrielle, viennent de publier un rapport soulignant les « graves pénuries et inadéquations en matière de compétences numériques » en Europe.

«Les compétences numériques sont l’élément clé dans le cadre de l’éducation et de la formation tout au long de la vie» a notamment déclaré Jan Figel. Ainsi, une fois de plus, les responsables de la Commission ne pensent l’éducation qu’en termes de productivité économique. Faisant sans doute référence aux centaines de milliers d’étudiants qui perdent leur temps dans des formations en littérature, histoire, philosophie, physique théorique, arts plastiques, mathématiques pures et autres broutilles non-productives, Vivane Reding a estimé que « nous ne pouvons plus nous permettre de gaspiller le talent de millions d’Européens en les écartant de la société de l’information ».

L’économie et la technologie sont-elles au service de l’homme ? Ou bien l’homme est-il au service de (ceux qui dominent) l’économie et la technologie ? Poser la question à un Commissaire européen, c’est y répondre…

(Source: publinews)