Liège, 20/9 : « L’école, un monde à construire »

Facebooktwittergoogle_plusmail

Le jeudi 20 septembre à 20h, au Cinéma Le Parc à Liège, projection du film-documentaire: « L’école, un monde à construire », de Patrick Le Ray.

Ce film est consacré au Lycée Expérimental de Saint-Nazaire. Le Lycée de
Saint-Nazaire pratique depuis 1981 une pédagogie institutionnelle
radicale: outre de multiples expériences pédagogiques alternatives,
professeurs ET élèves assurent l’organisation et la vie de l’école à
égalité effective dans l’exercice du pouvoir.

C’est sur base de ce Lycée que le collectif Pédagogie Nomade, composé de
professeurs, d’éducateurs et de chercheurs en philosophie, a élaboré un
Projet d’école différente en Communauté Française.

La projection sera suivie d’un débat animé par Florence Caeymaex
(FNRS/ULg) et Benoît Toussaint (Pédagogie Nomade), en présence du
réalisateur et des professeurs et élèves du Lycée de Saint-Nazaire.

PRESENTATION DU FILM: « L’ECOLE, UN MONDE A CONSTRUIRE »

Quelle école pour demain ?
Et si on avait à imaginer l’école sans préjugé, sans tabou … Un chemin
pour apprendre à se construire…

En 1981,Gabriel Cohn-Bendit, fondateur du Lycée Expérimental de
Saint-Nazaire répond au slogan de la gauche ( « Changer la vie ») par un
autre slogan :

« Pour changer la société, changeons l’école … »

De réformes en réformes, face au mal d’enseigner, au mal d’être élève, que
penser des propos et pratiques du Lycée Expérimental qui prônent la
co-gestion entre maîtres et élèves pour en faire des adultes citoyens ?
La situation de crise que semble vivre aujourd’hui l’école démontre-t-elle
l’échec de ces expériences ou l’erreur de ne pas les avoir prises en
compte ? N’est-il pas temps, non seulement de repenser, mais de
transformer pratiquement les rapports de pouvoir institués entre
professeurs et élèves, à l’instar de ce que propose le Lycée depuis 1981?

Le film « L’école, un monde à construire » se propose de faire connaître
cette initiative pédagogique inédite qui continue à exister depuis 25 ans.
Le réalisateur Patrick Le Ray a regardé vivre cette institution pendant
une année. Ici, pas de mise en scène, mais des scènes de vie. Cette
action-recherche est un passage à l’acte.

Ce sont les images qui posent les questions. Qui y répondent, parfois.
Surtout, elles laissent ouvert, par leur authenticité, un large débat sur
la complexité des finalités éducatives et des méthodes mises en œuvre pour
les atteindre dans le Lycée Expérimental de Saint-Nazaire. Quel
cheminement d’apprentissage convient à chacun ? Quel nouveau rôle pour les
enseignants et les membres de l’équipe éducative ?
L’histoire montre que notre système éducatif a besoin de temps pour
s’adapter au changement, mais que parfois il y parvient sous l’influence
de pratiques novatrices aux frontières de l’institution.

De Patrick Le Ray, France, 2007, 54’

PRESENTATION DE PEDAGOGIE NOMADE

[->http://www.peripleenlademeure.be]

Pédagogie Nomade est un collectif belge d’enseignants, d’éducateurs et de
chercheurs en philosophie qui travaille sur les rapports entre école et
démocratie. Il poursuit depuis novembre 2005, avec le soutien de la
Communauté Française, un double objectif. D’une part, explorer de
l’intérieur les expériences scolaires – françaises principalement – qui
mettent en place une pratique démocratique réelle entre professeurs et
élèves. D’autre part, rapporter et analyser ces expériences, pour les
transposer au contexte particulier de la Communauté Française et y créer
une école alternative.

Découvrant, entre autres, le Lycée Expérimental de Saint-Nazaire,
Pédagogie Nomade a élaboré un « Projet d’école différente en Communauté
Française », en collaboration avec le Service de philosophie morale et
politique de l’ULg et des personnalités comme Isabelle Stengers, Jacques
Rancière ou Philippe Meirieu. Ce projet s’appuie sur les trois axes
essentiels du Lycée de Saint-Nazaire. Premièrement, un principe effectif
d’égalité radicale et scrupuleuse : professeurs et élèves, à égalité dans
l’exercice du pouvoir, décident de l’orientation et de l’organisation de
l’école. Deuxièmement, une participation de tous les membres de
l’établissement à la gestion quotidienne de l’école, qui permet d’étendre,
de multiplier et de différencier les traditionnels « cours » par leur mise
en pratique. Troisièmement, la mise en place de diverses options
pédagogiques qui transforment le rapport des élèves et des professeurs au
savoir.

Pédagogie Nomade a déposé son projet d’école en février 2007 sur le bureau
de Mme Marie Aréna, Ministre-Présidente de la Communauté Française. Il
appartient maintenant à Mme Aréna et à son gouvernement de réaliser, dans
le cadre de l’enseignement officiel, la création de cette école
expérimentale, au titre de laboratoire de recherches pratiques et
théoriques sur les rapports entre école et démocratie.

Au minimum, ce qui est transposable sans frais de cette expérience, c’est
la fierté nécessaire et retrouvée des enseignants et des élèves pleinement
acteurs de leur devenir individuel et collectif ; c’est la créativité
indispensable à la construction permanente de leur école et de leur projet
; c’est, surtout, l’exercice autonome et responsable du désir de chacun,
qui donne sens à ce qu’on entend par « démocratie » et « émancipation ».

2 COMMENTS

  1. > Liège, 20/9 : « L’école, un monde à construire »
    Merci beaucoup pour ce site,

    C’est un plaisir de s’y promener et de voir l’énergie que vous dégager!
    Comment et où pouvons nous voir le film de Patrick le Ray en France?

    MERCI MILLE FOIS

    Jacqueline

Comments are closed.