Nouvelle brève

Facebooktwittergoogle_plusmail

La Fédération (belge) des étudiants francophones (FEF) vient de voter une note se positionnant sur le processus de Lisbonne et ses répecussions sur l’enseignement supérieur. Elle y présente les enjeux de cette stratégie européenne, sa mise en oeuvre via la méthode ouverte de coordination et les dangers du processus pour l’enseignement supérieur. Pour finir, la FEF propose ses propres revendiations en la matière.
La note peut ê^t^re téléchargée ici :