9. Une évaluation centralisée pour mieux piloter l’école

Facebooktwittergoogle_plusmail


Votre idée de faire une évaluation centralisée des écoles, n’est-ce pas la même chose que ce que veulent les ministres?

Retour à la liste de toutes les questions

Ce que dit le texte du programme de l’Aped :

Une évaluation centralisée pour mieux piloter l’école

Notre système scolaire manque cruellement de données statistiques. Nous préconisons des épreuves centralisées régulières. Non pour juger les élèves (ces épreuves ne seraient pas certificatives) ou classer les écoles, mais pour évaluer et garantir les niveaux des acquis, les pratiques pédagogiques et le système dans son entièreté. L’analyse de ces données guiderait les établissements et les enseignants.

Liste des questions sur ce thème

Votre idée de faire une évaluation centralisée des écoles, n’est-ce pas la même chose que ce que veulent les ministres?

Oui, mais pas du tout dans le même contexte. Nous souhaitons mettre en place des épreuves centralisées dans un contexte où la compétition aura disparu : aussi bien la compétition entre écoles que la compétition entre élèves. Dans notre optique, et dans les conditions objectives que notre programme met en place, l’évaluation n’est plus un instrument pour « positionner » son école sur le marché scolaire ou pour juger de la réussite d’un élève. Elle devient simplement un moyen de déceler des points forts et des points faibles – dans le fonctionnement d’une école, dans le travail d’un professeur, dans les acquis d’un élève – afin de se concentrer sur les difficultés réelles, d’améliorer les pratiques et de progresser.