Présentation

Facebooktwittergoogle_plusmail

L’Appel pour une école démocratique (Aped) est un mouvement Belge de réflexion et d’action qui milite en faveur du droit de tous les jeunes d’accéder à des savoirs porteurs de compréhension du monde et à des compétences qui leur donnent force pour agir sur leur destin individuel et collectif.

L’Aped analyse et combat les mécanismes économiques, les réalités institutionnelles, les choix budgétaires, les discours idéologiques et les pratiques pédagogiques qui tendent à maintenir ou à développer l’inégalité sociale devant l’école ou à réduire l’enseignement à une fabrique de main d’oeuvre productive. Nous étudions, encourageons et diffusons activement, tout ce qui remet en question l’école comme appareil de reproduction des hiérarchies sociales existantes. Nous cherchons à rassembler ceux qui, en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles, veulent oeuvrer au projet de démocratiser l’enseignement et d’en faire un instrument pour l’émancipation collective sur le plan social, économique, politique et culturel.

Comment est né l’Aped ?

Début septembre 1995, lors d’un meeting de professeurs francophones à Bruxelles, une enseignante flamande prit la parole : « au nord comme au sud, dit-elle, la politi-que de restriction menace gravement le processus de démocratisation de l’enseignement ». Suite à cette intervention, on se rencontre, on discute. Le 27 septembre 95, à l’occasion de la fête de la Communauté française de Belgique, alors que les profs francophones manifestent dans les rues de Namur, le journal Le Soir publie un article intitulé « Appel pour une école démocratique », signé par une quinzaine de personnalités issues des trois communautés linguistiques de Belgique. Dans les mois qui suivirent, plusieurs centaines d’enseignants francophones et néérlandophones ont signé ce texte. Depuis lors l’Aped s’est doté d’un texte fondateur plus développé.

Syndicat, collectif ou mouvement pédagogique ?

Par rapport à d’autres organisations – syndicats, collectifs enseignants ou mouvements pédagogiques – notre spécificité est triple.
Premièrement, nous nous adressons non seulement aux enseignants, mais également aux élèves, étudiants, parents, chercheurs, travailleurs… à tous ceux que la démocratisation de l’enseignement tient à coeur.
Deuxièmement, notre action se situe autant sur les terrains politique et sociologique que sur celui des pratiques pédagogiques.
Enfin, troisièmement, nous oeuvrons parmi toutes les communautés linguistiques de Belgique.

Que fait concrètement l’Aped ?

Nous éditons une revue trimestrielle, L’école démocratique , qui commente l’actualité et qui annonce ou relate nos activités. Nos groupes régionaux organisent des réunions de discussion, des conférences, des séminaires, des journées d’étude ou des débats sur la démocratisation de l’enseignement et tous les problèmes connexes. Nous intervenons activement dans les débats liés à la politique éducative, par des motions, des communiqués, des arti-cles, des tracts, des brochures, des banderoles, des prises de parole publiques ou tout autre moyen d’expression.
En 2007, l’Aped a jeté les bases d’un programme de réforme de l’enseignement obligatoire en Belgique.

Comment l’Aped est-il structuré ?

L’Appel pour une école démocratique est une ASBL (association sans but lucratif) de droit belge. L’organe principal est le Conseil Général (CG) qui regroupe les membres fondateurs ainsi que des membres cooptés en fonction de leur adhésion aux textes de base et en fonction de leur engagement pratique dans le mouvement. Le Conseil Général fixe les grandes orientations de l’association. Il nomme un Bureau permanent de quelques personnes qui assurent la direction journalière de l’association sur base des lignes stipulées par le CG. Le CG peut également nommer des commissions permanentes ou temporaires chargées de tâches spécifiques. Le bureau comprend au moins deux présidents (un dans chaque régime linguistique), un secrétaire et un trésorier. Les membres du bureau ont pouvoir d’agir comme porte-parole de l’Aped.
Outre les membres du CG, l’Aped compte également des membres adhérents. Ceux-ci payent une cotisation annuelle et peuvent, dans la mesure du possible et s’ils le souhaitent, participer aux activités d’un groupe régional de l’association. Une ou deux fois par an, ils sont invités à une Assemblée des membres. Celle-ci a toutefois uniquement un rôle consultatif.
L’organisation des groupes régionaux est laissée à leur entière initiative.

Et si je veux participer ou aider l’Aped ?

Suivez ce lien pour vous abonner à l’école démocratique ou pour vous affilier.
Les réunions locales de l’APED sont ouvertes à quiconque accepte de travailler sur la ligne définie par notre texte de base.

Financièrement l’aped ne survit que grâce aux dons de ses sympathisants. Versez votre contribution au compte bancaire IBAN = BE42 0000 5722 5754 / BIC = BPOTBEB1

Comment nous contacter ?

Appel pour une école démocratique (Aped)

Avenue des Volontaires 103, Bte 6, 1160 Bruxelles (Belgique)

Tel: 02/735 21 29

aped@ecoledemocratique.org