Motion CSC-E sur Volkswagen

Facebooktwittergoogle_plusmail

En 1996, lorsque les enseignants étaient dans la tourmente, les travailleurs de VW Forest faisaient partie de ceux qui les ont soutenus. La CSC-Enseignement tient à son tour à témoigner de toute sa sympathie pour la cause des travailleurs de VW. Elle soutient par avance toute forme d’action qu’ils jugeront nécessaires à la défense de leur juste cause.

Au delà de la nécessaire solidarité interprofessionnelle, nous nous sentons doublement concernés.

D’une part, les travailleurs de VW ont des enfants. Comment ne pas penser que leur scolarité risque fort d’être perturbée par le simple fait de vivre dans des familles où l’angoisse, le stress et la tristesse ont remplacé la sérénité ?
D’autre part, à l’heure où il est beaucoup question d’éducation à la « citoyenneté », nous nous interrogeons. Alors que nous sommes censés expliquer aux jeunes les mécanismes de « notre société démocratique », que dire d’une société où une poignée d’actionnaires décident du sort de plusieurs milliers de familles ? D’une société où les élus déclarent publiquement être impuissants devant les multinationales ? D’une société où les actions d’une entreprise grimpent dès qu’elle annonce des licenciements ? Est-ce de cette société-là dont nous devons faire l’éloge ? En tant qu’enseignants et en tant que syndicalistes, il nous semble au contraire que nous ne pouvons qu’en critiquer les mécanismes.

CSC-E