L’école à l’épreuve du voile

Facebooktwittergoogle_plusmail

Que signifie le voile ? Est-il l’expression d’une aliénation
sexuelle ou religieuse ? Ou au contraire l’instrument
d’une difficile émancipation ?
Aujourd’hui, 80 % des écoles de la Communauté
Française de Belgique interdisent le port du voile, de
façon directe ou détourneé. Qu’elles soient libres ou
officielles. Si elle n’a pas la tradition de laïcité de la
France, la Belgique se retrouve confrontée à la même
problématique : faut-il autoriser ou interdire le port du
voile à l’école ? Légiférer pour harmoniser ou laisser la
liberté du choix à chaque école ?
Laïcité, liberté, statut de la femme, cristallisés
autour du voile
Si cette question déchaîne tant de passions, c’est qu’elle
soulève des questions fondamentales. Soumission
de la femme, communautarisme, multiculturalisme,
islam radical, laïcité de l’Etat, école pour tous, liberté
d’expression… Un problème complexe dont toutes les
facettes ont été explorées dans ce livre pour fournir des
éléments de réponses concrets.

Nadia Geerts enseigne la morale dans un établissement
bruxellois. Agrégée en philosophie de l’Université Libre
de Bruxelles (ULB) en 1991, elle est l’auteur de Baudouin
sans auréole (2003). Elle est également militante au sein
de RésistanceS et préside le Cercle républicain.

L’école à l’épreuve du voile, Nadia Geerts,
Editions Labor, collection Quartier Libre, ISBN : 2-8040-2327-3