De meilleures conditions pour les enseignants ruraux chinois

Facebooktwittergoogle_plusmail

Le gouvernement central chinois a mis au point un plan de développement national pour l’éducation obligatoire en zone rurale afin d’offrir de meilleures conditions aux enseignants et de remédier au manque de personnel.

Le quotidien en anglais China Daily a informé, dans son édition de mercredi, qu’à l’heure actuelle, de nombreux professeurs travaillaient dans de vastes régions rurales dans des établissements officiels ne relevant pas de l’Etat et selon le plan gouvernemental, ces enseignants pourraient être employés à des taches plus officielles dans les années à venir.

« Les salaires des professeurs ruraux pourraient être inclus dans le budget du ministère de l’Education à l’avenir », a informé Lu Yugang, directeur adjoint du département du personnel du ministère de l’Education, cité par China Business Times.

Il a précisé que davantage de professeurs qualifiés pourraient être envoyés dans les écoles primaires et secondaires dans ces régions pauvres et reculées.

Dans le district de Longxian, province du Shaanxi (nord-ouest de la Chine), il existe environ 260 instituteurs temporaires, selon Wang Cangyu, chef du personnel du Bureau chargé de l’éducation dans le district. Longxian compte 207 écoles primaires et secondaires pour 46.134 élèves et 2.374 professeurs.

« Cela donne un ratio de 1 pour 20, ce qui est à peu près conforme aux exigences du ministère de l’Education », selon cet officiel.

Mais aucun des professeurs ne veut rester trop longtemps à son poste.

« Pour remédier au manque de personnel, la gouvernement local doit embaucher 260 professeurs temporaires pour 44 écoles rurales dans des régions éloignées. Leurs conditions de vie sont mauvaises « , ajoute Wang.

Pour Luo Yangmin, expert de l’éducation et professeur à l’Université Normale du Shaanxi, la mise en place d’un système d’emploi dans le secteur de l’éducation rurale sera bénéfique aux professeurs ruraux et le soutien financier du gouvernement encouragera les professionnels à aller travailler dans les campagnes.