Facing history and ourselves

Facebooktwittergoogle_plusmail

Nous sommes professeurs d’anglais à La Louvière et à Morlanwelz. Nous avons
suivi une formation en ligne avec la méthode américaine: “Facing History and
ourselves”. C’est une méthode qui s’adresse premièrement aux professeurs
d’histoire et de morale, mais qui , de par la variété des thèmes abordés est très
appropriée à l’interdisciplinarité.

C’est une éducation à la citoyenneté qui fait prendre conscience à l’élève que ses
choix et ses attitudes quotidiennes façonnent la vie scolaire. Les problèmes tels
que les taquineries, harcèlements, rackets, moqueries, préjugés, et la violence
sont déjà présents et la façon dont il aborde ces problèmes et y réagit aura des
conséquences sur son comportement et celui de ses condisciples. L’élève apprend à
se poser des questions sur le sens qu’il donne à la justice sociale, aux droits
humains à l’engagement civique et à la participation.

C’est par des discussions en ouvrant l’esprit critique des élèves sur les préjugés,
le racisme et la violence que le professeur doit les amener à s’exprimer et à
prendre une part active dans les choix moraux qu’ils font ou qu’ils feront dans la
société de demain.

Monsieur Frydman dans son livre “ Violence, indifférence ou altruisme?“ montre
que l’altruisme et l’apprentissage de la paix et de la non-violence doivent passer
par l’école.

Cette méthode s’inscrit directement dans les conclusions des recherches de
Marcel Frydman: elle permet de développer l’ empathie et d’éliminer les réactions
violentes en discutant, en apprenant l’élève à écouter et à exprimer ses émotions
et donc à réagir.

Cette méthode aborde l’histoire de façon différente par le témoignage de
personnes de tout âge et de toute condition, ce qui suscite un plus vif intérêt de
la part des élèves . Ils apprennent qu’en chacun de nous il y a cette part de bonté
et de mal et qu’il faut réfléchir et cultiver les qualités pour que celles-ci
puissent vaincre lors de périodes difficiles. L’histoire est le résultat de
décisions humaines.

En premier lieu elle traite de l’identité: l’individu et la société ( socialisation,
culture, influences. Nom? Identités, histoires familiales).

L’appartenance. Nous et eux. Concept de groupe et de nation. Classification et
étiquettes. Exemples: Arméniens dans l’Empire ottoman. Univers d’obligation
d’une personne, d’un état? Empire? Intervention d’autres états?

L’histoire ( Weimar: fragilité de la démocratie. Les Nazis au pouvoir:
construction d’une identité aryenne, d’un état totalitaire. Escalade de la
violence: attitude de l’état, réaction des autres nations. Holocauste: victimes et
bourreaux.

Spectateurs et sauveurs: facteurs qui encouragent ou empêchent la
passivité, la résistance; l’action militante. Génocides arménien et rwandais.
Afrique du Sud, liens avec l’Allemagne nazie. Création d’un état racial (le
nationalisme afrikaner en 1948).

Jugement, mémoire et héritage
Justice et réconciliation. Comment commémorer le
passé?
Nuremberg. Mémoire ou Amnésie? Esclavage et droits civiques aux USA. Cours
martiales.

Participer, c’est un choix. Exemples d’actes citoyens. Liberté de parole.

Nous appliquons cette méthode depuis septembre 2005 dans nos classes
terminales. A l’Athénée de Morlanwezlz elle s’inscrit dans un long projet en
association avec le collectif du Centre ‘Pour que Vive la Démocratie’, collectif
contre l’extrême droite.

Nous constatons que les élèves sont très réceptifs et actifs. nous avons illustré
cette méthode par des faits d’actualités ( les attentats à Londres, les kamikazes,
les banlieues en France, etc…,) et par des films (Sophie Scholl, Hôtel Rwanda, et
Gattaca). Nous sommes persuadées que dans notre société où la violence et les
fanatismes ont le lot quotidien, il est important que des jeunes de différentes
nationalités, cultures et religions se rendent compte que par l’écoute, le dialogue
et le respect il est possible de faire reculer le mépris, le rejet, le racisme et
donc la haine.

Il y a sur le site http://www.facinghistory.org/ de nombreux documents et de
nombreuses références à des articles, films et enregistrements. Des
téléchargements sont possibles et surtout un forum de discussions qui permet les
échanges d’informations et les débats. Différents séminaires sont également
prévus. Il y en aura un à Bruxelles pendant la première semaine de Pâques 2006.
Vous trouverez ci-dessous un article en anglais sur un des points de la méthode.
Des traductions vers le français sont en cours.

Chantal Walschap, professeur d’anglais l’Athénée provincial de La Louvière
(chantal_walschap@hotmail.com),

Maryvonne Duray, professeur d’anglais à
l’Athénée provincial de Morlanwelz (maryvonne.duray@skynet.be).

——-

“Le monde est dangereux à vivre! Non pas tant à cause de ceux qui font
mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire”
. Albert Einstein.

——

FHAO-LH&N :
Séminaire de formation pédagogique

Du 3 au 7 avril 2006

Lundi 4 avril 8.30 : Accueil, inscription café etc
9.00 : Bienvenue et introduction
9.30 : Présentation et prise de contact

10.15 : 1ier volet David Cash et le Mauvais Samaritain ?

11.15 : pause

11.30-12.45 : 2ème volet Identité – Histoire de l’Ours et identité personnelle + une activité

12.45-13.30 : lunch

13.30-14.30 : 3ème volet Nous et les autres (L’œil du Cyclone) Yeux bleus, yeux bruns et un poème ?)

14.30 : pause

14.45 : Travail écrit et débat Nous et les autres, dans la communauté dans laquelle nous vivons

15.15 : 4ème volet Début du voyage à Weimar : qu’est-ce que tu as appris à l’école aujourd’hui ?

16.15 : Fin des travaux

Mardi 5 avril 9.00 : Rapports et correspondances

9.45 : 1ier volet Jeu (puzzle) en relation avec le sujet Weimar (chapitre 3 de Holocaust and Human Behaviour HHB)

11.15 : Pause

11.30 : Qu’est-ce qui fait la force d’une démocratie ? Weimar comme point de départ des correspondances
Qu’est-ce ce qui en fait sa faiblesse ?

12.30-13.15 : Lunch

13.15-14.30 : L’Allemagne dans les années 1930 – Analyse des comportements (film d’Alfons Heck et Confessions d’un jeune hitlérien)
– lecture de passages du chapitre sur les années 30 (L’Anniversaire, Prendre position, Changements à l’école, Réactions des gens)

14.30-14.45 : Pause

14.45-16.00 : Analyses de décisions particulières Comment comprendre ces choix et comment les appréhender ? Des résistants ? Des participants passifs ? Des bourreaux ? Des victimes ? (Doit-on prêter le serment ? Refus du compromis, prendre position). Terminer avec Pas le temps de penser – exemple en Belgique durant les années 30 à insérer ici ou dans le volet précédent ?)

Fin des travaux

Mercredi 5 avril 9.00 : Rapports et correspondances

9.45 : Le rôle de l’obéissance Milgram

11.00 : Pause

11.45 : Le développement des tueurs en masse Lectures : Bataillon Police 101, L’avis d’un Commandant

12.30-13.15 : Lunch

13.15 : Travail écrit sur le chemin parcouru et
questionnement de chacun

13.45-15.00 : Rôle de la propagande L’Allemagne Nazie – occasion d’insérer des témoignages concernant la Belgique, propagande dans le passé mais aussi des exemples analysables à l’heure actuelle – Où et quand commence le propagande ? Comment la reconnaître ?

15.00 : Pause

15.15-16.00 : Le Pendu

Jeudi 6 avril 9.00 : Rapports et correspondances
Longue journée !!!
9.45 : Témoignage d’un survivant un(e) belge ou Rwanda ?

11.15 : Pause

11.15-12.15 : Sauvetage Un(e) belge ???

12.15-13.00 : Lunch

13.00 : Comment gérer les événements passés Nouveau film sur Nuremberg et discussions des buts et des leçons à tirer du procès

14.15 : Pause

14.30 : Se regarder soi-même – tableau identitaire de la Comment on se voit soi-même, et comment les autres nous Belgique aujourd’hui perçoivent ?

15.00 : L’identité belge, questions d’appartenance Témoignages d’immigrés – contexte et témoignages éclairant un moment historique et des changements dans la société belge

16.15 : Pause

4.30-5.45 : Prise de décision et ses incidences sur Loi, politique, propagande, témoignage…
l’appartenance

5.45-6.45 : Pause

7.00-8.30 : Monuments Utilisation de pâte à modeler

Vendredi 7 avril 9.00 : Rapports et correspondances

9.45 : Jugements, justice et réconciliation Afrique du Sud et Ruanda
Bosnie ou ??? Afrique du Sud, Irlande du Nord, guerre d’algérie ????

11.15 : Pause

11.30-12.45 : Participation Témoignage de participation

12.45-13.30 : Lunch

13.30 : Itinéraire d’un enseignant Chantal : enseignement de FHAO et application pratique (stratégies)

14.30 : Échanges entre enseignants Petits groupes de discussion sur les applications pratiques

15.30 : Évaluations

16.00 : Conclusions et commentaires