Collège : peut mieux faire !

Facebooktwittergoogle_plusmail

Note de la Fondation Copernic

Comment transformer le collège pour le rendre vraiment démocratique ? Quel bilan tirer du « collège unique » et quel regard porter sur les projets qui visent à le « réformer » ?

Des rapports de l’OCDE aux recommandations de l’Union européenne, la pensée libérale sur l’école avance, comme le montrent le rapport Thélot et le projet de loi d’orientation du ministre de l’Éducation nationale. L’objectif est de réduire le rôle de l’État dans un contexte d’économies budgétaires, d’adapter étroitement le système éducatif aux impératifs économiques et d’instaurer une école à deux vitesses sous couvert d’un « socle commun » qui n’est en fait qu’un minimum éducationnel pour les élèves destinés à occuper les emplois les moins qualifiés. Sous le prétexte des différences de « talents » (c’est un retour de la théorie des dons du 19e siècle !), le gouvernement souhaite revenir sur le principe du collège unique en réintroduisant des modes de sélection précoce des élèves.
Quel projet alternatif peut-on opposer à cette dangereuse « réforme » ? Réaffirmer l’ambition d’une scolarité commune pour tous les élèves jusqu’à 16 ans tout en proposant des pistes de transformation du collège pour qu’il soit plus égalitaire et émancipateur, tel est le projet des auteurs de cette note.

Editions Syllepse
69 rue des Rigoles, 75020 Paris
edition@syllepse.net
www.syllepse.net
+33 (0) 1-44-62-08-89

rome@club-internet.fr
+33 (0) 6 85 38 17 73