Salon de l’Education, marchandisation

Facebooktwittergoogle_plusmail

Le 10ème Salon de l’Education se déroulera en octobre prochain à Namur. Et figurez-vous que l’Aped est invitée. Si si une place est prévue pour les associations au côté des « professionnels » (éditeurs, écoles, organisateurs de voyages scolaires, etc). Cette invitation a du bon car elle nous permet de prendre connaissance du fascicule envoyé à tous les participants potentiels. Pourquoi venir au Salon comme exposant ? « Notre organisation est rodée aux difficultés de démarcher ce secteur et s’occupe de tous les détails pour vous faire rencontre votre cible dans les meilleures conditions » répondent les organisateurs. Pas convaincu ? Pourtant « le premier pas est fait : les professionnels de l’enseignement sont au Salon, face à vous, ce qui vous offre la possibilité de les mettre en contact direct avec vos produits, d’apprendre à mieux les connaître, d’étudier leurs réactions par rapport à vos nouveautés, de leurs présenter vos produits et services plus classiques. Ne laissez pas passer cette opportunité de rencontrer votre cible ». On hésite encore un peu … Pourtant, le budget communication du Salon devrait avoisiner les 150.000 euro. Impossible donc de passer à côté.