“Revaloriser” l’enseignement professionnel… en diminuant les objectifs

Facebooktwittergoogle_plusmail

Le CEF ou Conseil de l’Education et de la Formation (dépendant de la Communauté Française) vient de remettre un avis consacré à l’enseignement technique et professionnel. Avis motivé, évidemment, par l’objectif de “ revaloriser ” l’enseignement de qualification. Comment ? Le CEF plaide pour une école orientante “ dès le fondamental (!) et dans l’ensemble du secondaire (…) et ceci dans le cadre d’une révision de l’ensemble du système éducatif obligatoire”. L’organisme ne précise pas sur quelle base l’orientation doit se faire (la fiche de paye des parents ?), mais espère que l’entrée dans l’enseignement de qualification se fasse par choix plutôt que par relégation. Fort bien. Et quelle mesure va permettre cette révolution culturelle ? Le double objectif de la formation professionnelle et de la préparation au supérieur ne devrait plus être imposé. La préparation à l’accès au supérieur devenant “ optionnel ” (authentique !). Pour assurer ce processus de refondation, le CEF recommande d’y associer “ l’ensemble des acteurs ”, mais évidemment “ dans une saine compréhension des relations entre secteurs privé et public ”. Bien entendu …
Alter Educ, 10/12/02 au 14/01/03

1 COMMENT

  1. > “Revaloriser” l’enseignement professionnel… en diminuant les objectifs
    En tant que Chargé de mission au CEF, je suis très heureux que l’on s’intéresse à notre dernier Avis.
    Par contre, je regrette de voir que vous vous permettez de porter un jugement (ou du moins des questions très critiques)uniquement à partir de la lecture d’un article d’Alter Educ. Je pense que votre critique gagnerait en crédit si celle-ci était fondée sur une lecture de la totalité de l’Avis 80.
    A propos la notion d’école orientante est clairement décrite dans l’Avis 78.
    Vous trouverez nos Avis sur notre site.
    Vous pouvez me recontacter pour tout renseignement complémentaire.

Comments are closed.