Outil pédagogique: L’Atlas du Monde diplomatique

Facebooktwittergoogle_plusmail

Saluons l’initiative récente du Monde diplomatique. Voilà en tout cas un bien bel outil pour tout enseignant soucieux de donner à ses élèves à comprendre le monde. Tant la forme que le contenu de l’ouvrage valent le détour. Passionnant !

La forme ? 200 pages de format magazine, tout en couleurs, où chaque sujet est traité en deux pages contenant un texte de synthèse -les auteurs sont les collaborateurs attitrés du journal-, mais aussi -surtout !- de merveilleuses représentations iconographiques. Cartes et graphiques y rivalisent en effet de lisibilité et d’intérêt.
Le contenu ? Les auteurs “refont le portrait de la Terre” à l’aube du XXIème siècle. La première partie analyse la globalisation du monde et ses conséquences souvent dramatiques. La seconde passe en revue, une par une, toutes les régions de la planète pour en dresser un état des lieux plus détaillé. Quelques titres révélateurs de cet atlas engagé mais non moins rigoureux : “Qui profite des progrès de la communication ? Médias et cinéma sous contrôle. Insupportable fardeau de la dette. Entre riches et pauvres, le fossé se creuse. La santé, un bien public mondial. Au sud, l’éducation sacrifiée. Des droits syndicaux menacés. Réfugiés en quête d’asile. Les Etats-Unis, hyperpuissance mondiale. Russie: douloureuse transition vers le capitalisme. L’Afrique subsaharienne délaissée.” A noter enfin qu’en plus du texte et des graphiques, vous trouverez en encadrés des adresses internet -les institutionnelles … et les alternatives- très précieuses pour en savoir plus.

L’Atlas du Monde diplomatique, janvier 2003, 10 euros en France métropolitaine, 11,50 euros en Belgique.

Ph. Schmetz