Wallonie-Bruxelles : Quelques pas vers la gratuité ?

Facebooktwittergoogle_plusmail

La Ligue des Familles se réjouit de quelques avancées vers la gratuité de la scolarité. Quelques modifications du décret vont bien entrer en vigueur le 1er janvier 2003 : le Conseil de Participation de chaque école devra mener une réflexion sur les frais réclamés, étudier et proposer un mécanisme de solidarité; la liste des frais exigibles sera allégée (dans le fondamental, photocopies et journal de classe deviennent gratuits); les établissements devront prendre en compte les origines sociales et culturelles des élèves; les frais facultatifs seront calculés au coût réel; une estimation des frais réclamés aux familles leur sera communiquée avant la rentrée; le non-paiement ne pourra jamais motiver un refus d’inscription ou une exclusion … (Le Ligueur, 21/08/02)
Mais sur le fond, nous pouvons craindre que rien ne change. Nous ne voyons en tout cas pas dans ce décret le début du commencement d’une solution à la misère de certaines écoles et de bon nombre de familles, ni d’une réduction de l’écart abyssal qui sépare les moyens mobilisables par les écoles “ d’élites “ d’une part et les écoles “ d’en-bas “ d’autre part, chaque école restant confrontée à sa réalité singulière.