Communauté Française : Renvois en augmentation

Facebooktwittergoogle_plusmail

Durant l’année scolaire 2000-2001, 704 élèves ont été exclus uniquement dans le réseau de la CF. C’est deux fois plus qu’en 1997. L’augmentation la plus sensible se situe à Bruxelles (de 112 à 371). Les motifs de renvois sont principalement les “ incivilités “ (41,7 %), les violences physiques entre élèves (12,4 %) et les violences graves envers un enseignant (11,5 %). Il est difficile de dire si une telle augmentation est due à une recrudescence réelle de la violence scolaire ou à une plus grande sévérité des établissements. Quoi qu’il en soit, un renvoi scolaire constitue un échec même s’il est évident que l’école ou l’enseignant considérés ne sont pas forcément responsables. On ne peut en dire autant du système éducatif qui le génère. A moins que ce ne soit plus largement la société ?
(Le Soir, 4/9/02)