Pétition : un autre « Pacte » est possible

Facebooktwittergoogle_plusmail

Vous soutenez l’idée qu’il faut démocratiser l’enseignement ? Mais vous craignez que le « Pacte d’Excellence », dans sa version actuelle, ne remplisse pas les conditions d’une telle démocratisation ? Vous craignez qu’il contienne même des dispositions dangereuses, qui vont à l’encontre de cet idéal ? Alors lisez vite cette pétition initiée par l’Aped. Et signez-la au bas de cette page !

 

Un autre pacte est possible

Nous soussignés, enseignants, parents, chercheurs, citoyens….

  • sommes inquiets devant l’ampleur des inégalités sociales dans notre enseignement ; 
  • savons que ces inégalités ne résultent pas de différences de capacités mais de causes structurelles, en particulier de la ségrégation sociale entre écoles ;
  • sommes persuadés qu’une citoyenneté critique et responsable suppose à la fois une solide formation générale et de vastes connaissances polytechniques, théoriques et pratiques ;
  • sommes conscients qu’un tel objectif éducatif ne peut être atteint avant l’âge de 15 ou 16 ans et soutenons dès lors le principe d’un tronc commun général et polytechnique allongé. 
  • craignons néanmoins que, faute de mesures garantissant un renforcement et une plus grande homogénéité des apprentissages, une telle prolongation risque fort d’aboutir à un appauvrissement de l’enseignement. 

C’est pourquoi nous demandons que le « Pacte d’Excellence », soit modifié dans le sens suivant :

  1. Réduire les effectifs des classes à 15 élèves dans les premières années d’enseignement, afin de favoriser la construction d’un rapport positif à l’école, aux savoirs et au travail scolaire.
  2. Assurer un encadrement supplémentaire, tout au long du tronc commun, afin que tous bénéficient d’un suivi et d’une aide individualisée.
  3. Favoriser des écoles de taille humaine, bien équipées, ouvertes en dehors des heures et jours de cours, qui soient de véritables lieux de vie, d’étude et de travail pour les enfants. 
  4. Proposer, sans obligation, une place garantie pour chaque enfant dans une école proche du domicile, tout en favorisant activement la mixité sociale. 
  5. Rédiger des programmes plus clairs, avec un énoncé structuré des matières, afin d’éviter le touche-à-tout et l’utilitarisme des « compétences » et afin d’assurer des formations équivalentes dans tous les établissements. 
  6. Scinder structurellement le secondaire inférieur (tronc commun) du secondaire supérieur (avec ses filières diversifiées) afin que le choix d’une école à 12 ans n’implique pas de facto le choix d’un enseignement de transition ou de qualification. 
  7. Entamer un rapprochement des réseaux d’enseignement (mêmes programmes, mobilité inter-réseaux des enseignants, nomination démocratique des chefs d’établissement, etc.) devant aboutir à leur fusion en un réseau unique, public et neutre.
  8. Supprimer les dispositions du Pacte qui introduisent une gestion managériale des écoles, importée du secteur privé : les enseignants doivent pouvoir remplir sereinement leur mission, dans le respect du programme mais en toute autonomie pédagogique.

D’accord ? Alors…

  1. Signez directement la pétition, ci-dessous.
  2. Envoyez un mail à vos collègues et amis pour les inviter à faire de même
  3. Relayez sur votre page Facebook (en cliquant sur le logo « f » près du titre de cet article)
  4. Téléchargez et imprimez la version papier de cette pétition et faites-la signer autour de vous, dans votre école. Renvoyez-nous les pétitions signées, de préférence scannées ou photographiées à aped-ovds@skolo.org (ou par la poste à Aped, Avenue des Volontaires 103, bte 6, 1160 Bruxelles). Si vous en avez le temps, donnez-nous un gros coup de main en recopiant aussi les signatures dans un fichier de type « Excel » (une ligne par signature, une colonne par donnée) ou « Word » (une ligne par signature, séparez les données par une tabulation) et renvoyez-les avec les pétitions scannées.

5 avril : les signatures continuent de rentrer. 600 signatures électroniques (graphique) et au moins 130 signatures papier qui doivent encore être encodées. 

 Cliquer pour agrandir